Puériculture bébé Suivez toute l'actualité du site Côté Bébé sur le blog bébé, le blog de la rédaction de Côté Bébé !
> Mot de passe oublié !

Le Blog Bébé

Toute l'actualité du site Côté Bébé

Nouveautés, humeurs, infos pratiques, bons plans, etc. Le Blog Bébé, tenu par notre équipe rédactionnelle, c'est toute l'actualité en direct du site Côté Bébé !

Catégories du blog bébé :
Garde d'enfants
Infos parents
Puériculture

P'tit loup a un rhume ! P'tit loup a un rhume ! - 29/04/2014 08:31:40
Toux, nez bouché, éternuements : le rhume, c’estToux, nez bouché, éternuements : le rhume, c’est le quotidien de p’tit Loup depuis plusieurs mois. Les bébés, à cause de leur système immunitaire immature, contracteront pas mal de rhumes. Autant avoir les bons réflexes dès le début !

Toux, nez bouché, éternuements : le rhume, c’est le quotidien de p’tit Loup depuis plusieurs mois. Les bébés, à cause de leur système immunitaire immature, contracteront pas mal de rhumes. Autant avoir les bons réflexes dès le début !
 
 
 le quotidien de p’tit Loup depuis plusieurs mois. Les bébés, à cause de leur système immunitaire immature, contracteront pas mal de rhumes. Autant avoir les bons réflexes dès le début !
Conseils pêle-mêle autour du rhume
En cause : plus de 100  virus différents à l’origine du rhume. Selon l’âge de votre enfant, il va falloir adapter votre comportement :
Pour les nourrissons (moins de 3 mois) : consultez votre pédiatre au moindre signe de rhume car à cet âge-là, ils risquent l’insuffisance respiratoire si la situation s’aggrave.
En-dessous de trois ans, les enfants ne savent pas se moucher seuls. Vous devrez mettre en place des soins dans le but de désencombrer les voies nasales. 
Ne donnez aucun médicament contre la toux à P’tit Loup surtout s’il a moins de 6 ans : la grande majorité des antitussifs est contre-indiquée avant cet âge : il vous faut donc un avis médical.
Hydratez bien P’tit Loup pour l’aider à lutter contre la fièvre.
Vous pouvez utiliser un humidificateur d’air.
Quelques remèdes naturels pour mieux supporter le rhume et en guérir !
Pensez à l’homéopathie. L’avantage, c’est que vous pouvez diluer les granules dans de l’eau et les donner à boire même pour les plus petits.
En cas de petite fièvre (< 38°), donnez à P’tit Loup trois granules de Belladonna 9 CH plusieurs fois par jour. Au début, raccourcissez les prises et allongez-les au fur et à mesure.
Si le nez coule comme de l’eau : essayez Allium Cepa 9 CH
P’tit Loup éternue et a le nez bouché la nuit : tentez Nux vomica 9 CH
Pour un nez bouché et sec, misez sur sambucus nigra 9 CH
Bien sûr, vous pouvez administrer aux enfants de plus de trois mois une dose-poids de paracétamol qui fera baisser la fièvre.
Pour fluidifier les sécrétions, pensez à effectuer des bains de nez avec du sérum physiologique au moins trois fois par jour. Si P’tit Loup sait se moucher, qu’il le fasse au maximum pour sortir ce qui le gêne.
Si votre bébé est trop petit, il existe des mouche-bébés qui permettent d’aspirer les secrétions.
Relevez la tête de lit et placez un inclinateur sous l’oreiller ou le matelas.
Bon courage avec le rhume de P’tit Loup. Il durera une semaine environ. S’il persiste ou si la fièvre monte d’un coup, ne tardez pas à consulter votre médecin.

Rubrique : Infos parents
Période   : avril 2014

Partager
Un bol d’air frais et marin pour votre bébé ! Un bol d’air frais et marin pour votre bébé ! - 21/04/2014 09:10:22
Nous ne vousNous ne vous apprenons rien : entre balade en poussette en plein centre urbain et promenade au bord de l’Océan Atlantique, il y a une sacrée différence. Si dans un cas, P’tit Loup et vous manquez d’air, dans l’autre, vous respirez et vous sentez incroyablement bien. C’est normal : les ions négatifs agissent pour votre bien-être. En direct du blog « côté bébé puériculture », zoom sur les ions négatifs ! Voici pourquoi P’tit Loup doit prendre l’air marin !

Nous ne vous apprenons rien : entre balade en poussette en plein centre urbain et promenade au bord de l’Océan Atlantique, il y a une sacrée différence. Si dans un cas, P’tit Loup et vous manquez d’air, dans l’autre, vous respirez et vous sentez incroyablement bien. C’est normal : les ions négatifs agissent pour votre bien-être. En direct du blog « côté bébé puériculture », zoom sur les ions négatifs ! Voici pourquoi P’tit Loup doit prendre l’air marin !
1. Les ions négatifs, d’où viennent-ils ?Nous ne vous apprenons rien : entre balade en poussette en plein centre urbain et promenade au bord de l’Océan Atlantique, il y a une sacrée différence. Si dans un cas, P’tit Loup et vous manquez d’air, dans l’autre, vous respirez et vous sentez incroyablement bien. C’est normal : les ions négatifs agissent pour votre bien-être. En direct du blog « côté bébé puériculture », zoom sur les ions négatifs ! Voici pourquoi P’tit Loup doit prendre l’air marin !
1. Les ions négatifs, d’où viennent-ils ?
Pourquoi en priver P’tit Loup ? Faites-lui découvrir le pouvoir de l’air marin et respirez tous ensemble un air pur ! apprenons rien : entre balade en poussette en plein centre urbain et promenade au bord de l’Océan Atlantique, il y a une sacrée différence. Si dans un cas, P’tit Loup et vous manquez d’air, dans l’autre, vous respirez et vous sentez incroyablement bien. C’est normal : les ions négatifs agissent pour votre bien-être. En direct du blog « côté bébé puériculture », zoom sur les ions négatifs ! Voici pourquoi P’tit Loup doit prendre l’air marin !
1. Les ions négatifs, d’où viennent-ils ?
Là où leur concentration est la plus grande demeure sur une plage brisée par les vagues. C’est l’action des rouleaux marins fendant l’air et l’eau qui va casser les molécules ambiantes et permettre la libération d’ions négatifs. Alors qu’ils culminent à 80 000 / cm3 à l’Océan, on ne les recense qu’à hauteur de 50 / cm3 dans un environnement urbain. 
2. Qu’apportent les ions négatifs à P’tit Loup ?
Tout d’abord, ils demeurent un élément incontournable pour améliorer l’appareil respiratoire de P’tit Loup. Se promener sur la plage revient à envoyer votre bébé en cure thermale naturelle, pour l’aider à mieux respirer. En effet, les ions négatifs favorisent la pénétration de l’oxygène dans les poumons.
Quand vous vous baladez sur la plage, vous êtes dans un univers où les germes n’existent quasiment pas. Grâce à la pureté de l’air marin, les bactéries n’y trouvent pas refuge. Vous évoluez ainsi dans un décor de rêve avec P’tit Loup, un endroit dénué de microbes.
Si P’tit Loup souffre d’asthme, rhinite allergique ou encore de bronchite chronique, les ions négatifs libérés par le flot des vagues lui permettront d’être soulagé : il respire et profite d’un air aux propriétés vraiment revigorantes.
Mais ce n’est pas tout : outre l’aspect bien-être que procure cette promenade en bord de mer, il faut compter sur le côté magique et carte postale de l’endroit : ce n’est pas tous les jours que P’tit Loup voit le sable, la mer. Ce n’est pas tout le temps qu’il sent l’air marin lui chatouiller ses jolies petites joues pour leur donner ce teint rosé de bonne santé.
Les balades dans un environnement bercé par les vagues sont synonymes de bien-être mais aussi de cohésion : un pique-nique sur la plage, un câlin de bord de mer, la complicité et le fou rire qui peut naître entre deux parents face au vent parfois indélicat…La mer apporte du soleil dans tous les cœurs : elle agit à la fois sur le mental qu’elle améliore mais aussi sur les problèmes physiques et respiratoires.
Pourquoi en priver P’tit Loup ? Faites-lui découvrir le pouvoir de l’air marin et respirez tous ensemble un air pur !

Rubrique : Infos parents
Période   : mai 2013

Partager
Signer avec bébé - Un article de Maman Mammouth Signer avec bébé - Un article de Maman Mammouth - 10/04/2014 09:24:32
 
Signer avec bébé, non on ne parle pas de signer un contrat, mais de la langue des signes adaptée à bébé. Car, oui c'est possible d'utiliser ce mode d'expression avec n'importe quel enfant !

Rubrique : Infos parents
Période   : avril 2014

Partager
Pollen : quelques mesures pour aider P’tit Loup à se sentir mieux ! Pollen : quelques mesures pour aider P’tit Loup à se sentir mieux ! - 07/04/2014 07:56:45
À partir du mois de février mais surtout en mars et avril, les pics de pollinisation sont intenses et gênent tous ceux qui sont allergiques. P’tit Loup a les yeux qui pleurent ?  Le nez qui coule ? Sa respiration devient sifflante ?
Attention, cela pourrait être une réaction allergique au pollen ! Ne la négligez pas et prenez des mesures pour soulager votre bébé !
1. Le mot d’ordre : prévention !
Pendant la période à risque, pensez à consulter régulièrement l’avis du RNSA, le Réseau National de Surveillance Aérobiologique (http://www.pollens.fr/accueil.php) pour voir où se situe votre département sur l’échelle du risque d’allergie. Une carte de France y figure, indiquant quels types de pollen circulent.
2. Vous sortez pendant la période de pic…
Vous n’avez pas le choix. P’tit Loup ne peut pas non plus rester enfermé pendant des jours. Rassurez-vous : quelques gestes simples aideront à combattre les éventuels résidus de pollen restés sur lui.
Évitez les balades dans les endroits où le pollen réside en masse (champs, forêts…)
Pensez à changer ses vêtements, mais aussi les vôtres dès que vous rentrez chez vous, et lavez P’tit Loup dès que possible. Brossez ses cheveux et portez une attention particulière à son visage qui doit être bien nettoyé.
3. Aérez !
Les polluants intérieurs sont déjà bien assez nombreux, nul besoin d’ajouter des résidus de pollen…Aérez donc, mais plutôt le matin ou en fin d’après-midi à raison de quinze à vingt minutes minimum.
4. Le sérum physiologique : un précieux allié
Face au nez bouché de P’tit Loup contenant certainement des particules indésirables, le sérum physiologique permet de nettoyer efficacement. P’tit Loup respire mieux.
5. L’homéopathie
Pensez-y ! Les granules changent en fonction des symptômes de P’tit Loup mais ayez toujours sur vous Galphimia glauca 5 CH, efficace si P’tit Loup éternue, a les yeux gonflés et le nez qui coule. Donnez-lui en 3 granules 6 à 8 fois par jour.
Évidemment, consultez la pédiatre de P’tit Loup pour voir si une action telle que la désensibilisation peut lui être profitable et si oui, à partir de quel moment…
 
À partir du mois de février mais surtout en mars et avril, les pics de pollinisation sont intenses et gênent tous ceux qui sont allergiques. P’tit Loup a les yeux qui pleurent ?  Le nez qui coule ? Sa respiration devient sifflante ?
Attention, cela pourrait être une réaction allergique au pollen ! Ne la négligez pas et prenez des mesures pour soulager votre bébé !
 

Rubrique : Infos parents
Période   : avril 2014

Partager
Trouver une place en crèche : le parcours du combattant ? Trouver une place en crèche : le parcours du combattant ? - 03/04/2014 08:00:59
Vous souhaitezVous souhaitez que P’tit Loup aille à la crèche et voulez mettre toutes les chances de votre côté pour qu’il l’intègre. En fonction de l’endroit où vous habitez, cela sera parfois carrément mission impossible. Avec 6 places pour 100 enfants, la bataille sera rude ! Autant vous lancer dedans avec quelques conseils !
Vous souhaitez que P’tit Loup aille à la crèche et voulez mettre toutes les chances de votre côté pour qu’il l’intègre. En fonction de l’endroit où vous habitez, cela sera parfois carrément mission impossible. Avec 6 places pour 100 enfants, la bataille sera rude ! Autant vous lancer dedans avec quelques conseils !
1. Ne tardez pas !
 
À peine votre test de grossesse positif, vous pouvez déjà commencer à réserver la place de P’tit Loup. Cela vous paraît peut-être exagéré et pourtant…La plupart des futures mamans fonctionnent ainsi. Autant faire pareil pour maximiser vos chances. Contactez votre mairie pour connaître les coordonnées des crèches les plus proches, ainsi que les noms de leur directrice.
 
Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance, future maman ! que P’tit Loup aille à la crèche et voulez mettre toutes les chances de votre côté pour qu’il l’intègre. En fonction de l’endroit où vous habitez, cela sera parfois carrément mission impossible. Avec 6 places pour 100 enfants, la bataille sera rude ! Autant vous lancer dedans avec quelques conseils !
1. Ne tardez pas !
À peine votre test de grossesse positif, vous pouvez déjà commencer à réserver la place de P’tit Loup. Cela vous paraît peut-être exagéré et pourtant…La plupart des futures mamans fonctionnent ainsi. Autant faire pareil pour maximiser vos chances. Contactez votre mairie pour connaître les coordonnées des crèches les plus proches, ainsi que les noms de leur directrice.
2. Triez !
Une fois ces informations récoltées, vous commencez à faire votre tri. Quelles sont les crèches qui vous plaisent le plus ? 
3. Inscrivez P’tit Loup dans plusieurs établissements
Rappelez-vous qu’il existe plusieurs types de crèche et pensez à vous y inscrire, quitte après à laisser la place si par bonheur vous étiez prise dans deux structures différentes. 
La crèche associative / parentale (agréée par la DDASS) : elle respecte les mêmes normes en matière de sécurité que les autres crèches et présente la particularité d’être plus souple. 
La crèche d’entreprise : très pratique ! P’tit Loup est gardé sur votre lieu de travail.
La crèche familiale : au domicile d’une assistante maternelle agréée.
 
4. Montrez votre motivation !
Pour chacune des crèches sélectionnées, vous allez devoir rédiger une lettre de motivation. Le but de ce courrier : montrer à la directrice votre intérêt pour ce mode de garde précis. Soulignez les points forts de la vie à la crèche : le côté professionnel de la garde, la socialisation de P’tit Loup…
5. Fixez un rendez-vous 
Pour entériner le tout et bien asseoir votre présence dans la crèche, contactez par la suite la directrice et demandez à la rencontrer mais aussi à visiter les locaux. Une fois la date déterminée, préparez cet entretien avec minutie. Faites un dossier spécial « crèche » avec justificatif de domicile, attestation de grossesse, bulletins de paie…
6. Suivez votre inscription et confirmez !
Attention : ne harcelez pas la directrice ! Trouvez la juste limite entre téléphoner 4 fois par semaine et appeler une fois tous les quatre mois. Vous pouvez aussi contacter le responsable du service « petite enfance » car avec les directeurs de crèche, il siège au comité d’admission…Autant qu’il se souvienne de votre dossier le jour J (mais pas en tant que harceleuse…)
Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance, future maman !

Rubrique : Garde d'enfants
Période   : avril 2014

Partager
Quand réaliser son faire-part de naissance ? Un article de Catherine Eveno, co-fondatrice des Faire-part de Gaspard. Quand réaliser son faire-part de naissance ? Un article de Catherine Eveno, co-fondatrice des Faire-part de Gaspard. - 18/03/2014 10:39:02
Quand réaliser sonQuand réaliser son faire-part de naissance ?
 
Vous attendez un enfant, et déjà vous vous lancez dans une frénésie d’achat : le mobilier et la déco de la chambre, la poussette, les premiers vêtements... mais aussi le faire-part. Certains choisissent le modèle avant l’arrivée du bébé, d’autres attendent plusieurs jours, voire semaines, avant d’annoncer la nouvelle. Quel est le bon timing pour s’y mettre ? Eléments de réponse !
 
 
Co-fondatrice des Faire-part de Gaspard (spécialiste de faire-part de naissance et d’adoption) faire-part de naissance ?
 
Vous attendez un enfant, et déjà vous vous lancez dans une frénésie d’achat : le mobilier et la déco de la chambre, la poussette, les premiers vêtements... mais aussi le faire-part. Certains choisissent le modèle avant l’arrivée du bébé, d’autres attendent plusieurs jours, voire semaines, avant d’annoncer la nouvelle. Quel est le bon timing pour s’y mettre ? Eléments de réponse.
 
En France, depuis des siècles, l'usage veut qu'on annonce l'arrivée de son enfant dans son foyer de manière formelle, que bébé soit « tricoté maison » ou adopté. En fait, la coutume remonte à 1781, lorsque l'aristocrate Gauthier de la Peyronnie décide d'annoncer la naissance de son fils sur un faire-part papier. Avant cela, l’annonce manuscrite était habituellement réservée aux enfants des rois et la nouvelle était colportée sur tout le territoire avec une particularité : le faire-part ne mentionnait pas le prénom car c'était au parrain et à la marraine que revenait la tâche de le donner lors du baptême ! Cette tradition s'est ensuite répandue et, au XXe siècle, elle était déjà bien implantée dans les familles françaises.
 
Le temps de l’annonce manuscrite d’une naissance est bel et bien révolu. Avec l'arrivée d'Internet et son évolution constante, les parents peuvent trouver un large choix de faire-part naissance ou adoption sur la Toile, et concevoir une carte en quelques clics.
 
Mais la question est : « Quand est-il le plus pertinent de réaliser ou faire réaliser son faire-part ? » La réponse paraît tellement simple... Mais oui : il semble évident que juste après la naissance est la meilleure date ! A première vue, oui c'est la meilleure date... Mais comment fait-on à l'arrivée de petit bout à la maison ? Entre le tsunami émotionnel et les mille tâches à réaliser entre le bébé et la maison, trouver 15 minutes dans son agenda relève de l’exploit.
 
Le bon moment, c’est le vôtre
 
En fait, il n’y a pas un mais des bons moments pour se pencher sur son faire-part. Finalement, le meilleur moment pour annoncer l'arrivée de votre enfant est celui que vous aurez choisi vous-même. Ainsi, dans certaines familles il est de tradition d'envoyer le faire-part le lendemain de la naissance. Dans d'autres, on attend un peu d'avoir passé le rush des premières semaines. Et dans d'autres encore, on patiente 6 mois, ou bien on n’en fait pas du tout.
 
Dans tous les cas, annoncer la naissance ou l'adoption reste quelque chose de très personnel. Un faire-part est aussi un « document » qui suivra l'enfant, qui sera dans sa boite à souvenirs et qui le rendra nostalgique 45 ans plus tard, quand il le retrouvera au détour d'un déménagement...
 
Catherine Eveno
Co-fondatrice des Faire-part de Gaspard (spécialiste de faire-part de naissance et d’adoption)

Rubrique : Infos parents
Période   : mars 2014

Partager
Découvrez les accessoires puériculture de roseoubleu.fr [CONCOUR]... Découvrez les accessoires puériculture de roseoubleu.fr [CONCOUR]... - 07/03/2014 12:32:03
Avez-vous euAvez-vous eu l’occasion d’apprendre à nous connaître ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés et apprendre à nous connaître. Pour accéder directement au jeu, cliquez ici.
Avez-vous eu l’occasion d’apprendre à nous connaître ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés et apprendre à nous connaître. Pour accéder directement au jeu, cliquez ici.
 
Les règles du jeu sont très simples. Pour participer, Il vous suffit d’aimer les pages Facebook de cotebebe.fr et de roseoubleu.fr et de laisser un commentaire sur l’un des articles à gagner. Ensuite, nous vous demanderons votre adresse e-mail pour vous contacter en cas de victoire… et le tour est joué ! Vous participation au tirage au sort sera alors prise en compte pour gagner l’un des 3 lots suivants : 
- Lot 1 : le confortable pouf Doomoo Seat Original (découvrir)
- Lot 2 : l’éternelle veilleuse Pabobo Lumilove Barbapapa bleu (découvrir)
- Lot 3 : le magnifique cadre double réversible Baby Art (découvrir)
 
Rose ou Bleu est votre nouveau magasin en ligne spécialiste de la puériculture et du monde de bébé. Depuis le mois de Mars 2013, www.roseoubleu.fr est de plus en plus reconnu de vous autres jeunes parents. Rose ou Bleu vous propose plus de 20 000 produits de qualité à prix avantageux. Privilégiant la sécurité de bébé, votre site de vente en ligne travaille avec des marques de qualité et reconnues telles que Cybex, Römer/Britax, Chicco, Fisher Price, Mattel, Kiddy, Quinny, Mam, Geuther, Jané et bien d’autres… De plus, nous proposons de nombreuses offres exceptionnelles tout au long de l’année dont vous pouvez être informé en vous inscrivant à notre Newsletter. 
 
Bonne chance à toutes et à tous et à bientôt sur roseoubleu.fr
 
Connaissez-vous Rose ou Bleu ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés... 
 
 
Bonne chance à toutes et à tous et à bientôt sur roseoubleu.fr l’occasion d’apprendre à nous connaître ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés et apprendre à nous connaître. Pour accéder directement au jeu, cliquez ici.
 
Les règles du jeu sont très simples. Pour participer, Il vous suffit d’aimer les pages Facebook de cotebebe.fr et de roseoubleu.fr et de laisser un commentaire sur l’un des articles à gagner. Ensuite, nous vous demanderons votre adresse e-mail pour vous contacter en cas de victoire… et le tour est joué ! Vous participation au tirage au sort sera alors prise en compte pour gagner l’un des 3 lots suivants : 
- Lot 1 : le confortable pouf Doomoo Seat Original (découvrir)
- Lot 2 : l’éternelle veilleuse Pabobo Lumilove Barbapapa bleu (découvrir)
- Lot 3 : le magnifique cadre double réversible Baby Art (découvrir)
 
Rose ou Bleu est votre nouveau magasin en ligne spécialiste de la puériculture et du monde de bébé. Depuis le mois de Mars 2013, www.roseoubleu.fr est de plus en plus reconnu de vous autres jeunes parents. Rose ou Bleu vous propose plus de 20 000 produits de qualité à prix avantageux. Privilégiant la sécurité de bébé, votre site de vente en ligne travaille avec des marques de qualité et reconnues telles que Cybex, Römer/Britax, Chicco, Fisher Price, Mattel, Kiddy, Quinny, Mam, Geuther, Jané et bien d’autres… De plus, nous proposons de nombreuses offres exceptionnelles tout au long de l’année dont vous pouvez être informé en vous inscrivant à notre Newsletter. 
 
Bonne chance à toutes et à tous et à bientôt sur roseoubleu.fr

Rubrique : Puériculture
Période   : mars 2014

Partager
Dégager du temps pour soi : pas facile avec P’tit Loup… Dégager du temps pour soi : pas facile avec P’tit Loup… - 03/03/2014 08:29:22
S’il y avait un panneau «attention maman débordée », vous pourriez l’accrocher à votre porte d’entrée sans nul doute. Car entre votre vie professionnelle, vos obligations domestiques et vos deux enfants en bas âge, impossible d’avoir une minute à vous.
Pourtant, une maman qui craque à l’intérieur ne pourra être efficace bien longtemps. Elle a besoin de paix, de renouer avec une activité qui lui plaît…Écoutez-vous Mesdames !
1. Planifiez et notez !
Avant toute chose, listez vos envies comme si vous alliez faire vos courses. À la place d’un charriot plein de denrées alimentaires, vous obtenez une liste de vos désirs les plus prononcés, ceux qui seront à réaliser de manière prioritaire.
Écrire est une chose, réserver une date dans un agenda en est une autre. Vous ne devez pas vous contenter de bâtir un château en Espagne, vous devez passer à l’étape : « je l’ai mon château en Espagne et je compte bien siéger dedans pour la journée ! ».
2. Déléguez !
Vous avez pris une journée de congé. Vous avez bien fait. Mais attention, ce malheureux petit jour auquel vous n’avez pas eu droit depuis si longtemps est pour vous. Débrouillez-vous comme vous le souhaitez mais papa, mamie ou papi seront d’astreinte ce jour-ci pour s’occuper de votre petit dernier.
Évidemment, vous culpabilisez. Mais encore 20 minutes dans ce bain aux huiles essentielles relaxantes et tout rentrera dans l’ordre.
3. Pensez à répartir les tâches…
Vous n’êtes pas Wonderwoman…Aller chercher les enfants à l’école, leur donner le bain, cuisiner, gérer les visites médicales, repasser, travailler…À ce rythme-là, le burn-out vous guette.
Vous devez comprendre que vous ne pouvez pas tout faire et  penser à une répartition plus  juste des tâches. Ainsi, au lieu d’aller chercher votre aîné à la maternelle tous les soirs lors que vous et votre mari sortez à la même heure, arrangez-vous pour que le papa se déplace à la sortie des classes. Ainsi, vous gagnerez du temps pour vous adonner à votre péché mignon : la peinture ou le scrapbooking, que vous avez du laisser tomber il y a fort longtemps…
En matière de gain de temps pour soi, la règle à retenir, c’est qu’il faut tout noter fermement et planifier les choses en profondeur. Sinon, tout reste précaire et adieu le massage dont vous rêvez depuis des semaines.
Etre maman, c’est aussi savoir lutter contre sa culpabilité : vous avez travaillé dur pour vos enfants, vous avez le droit de vous faire un cadeau sous quelque forme que ce soit !
 
S’il y avait un panneau «attention maman débordée », vous pourriez l’accrocher à votre porte d’entrée sans nul doute. Car entre votre vie professionnelle, vos obligations domestiques et vos deux enfants en bas âge, impossible d’avoir une minute à vous !
 

Rubrique : Infos parents
Période   : mars 2014

Partager
P'tit loup a la bronchiolite : symptômes et soins ! P'tit loup a la bronchiolite : symptômes et soins ! - 25/02/2014 08:49:57
P’tit Loup a une bronchiolite : symptômes et soins !
Cela avait commencé par un banal rhume. Mais aujourd’hui, P’tit Loup a de la fièvre et il présente une toux sèche. Vous suspectez la bronchiolite. Vous pourriez avoir raison. Lumière sur cette maladie pour mieux la comprendre et…la soulager !
Causes et symptômes de la bronchiolite
Avant deux ans, elle est très fréquente, surtout en hiver. Si elle reste bénigne dans la plupart des cas, elle demande une attention particulière chez les enfants de moins de trois mois et ceux qui ont une fragilité pulmonaire avérée (grands prématurés, enfants aux défenses immunitaires faibles…)
La bronchiolite est due à un virus qui se transmet par le contact : mains sales, éternuements, accessoires souillés…Un simple rhume de l’adulte peut virer à la bronchiolite chez le nourrisson. Il faut donc être particulièrement vigilent face à la toux de votre entourage.
P’tit Loup a la bronchiolite…
Diagnostic posé par le médecin, nul doute possible. Voici quelques conseils pour l’aider à mieux se sentir :
- Le sérum physiologique sera votre ami dans la lutte au petit nez bouché. Objectif : désencombrez-le !
- Surélevez la tête de P’tit Loup d’environ 30°. Il existe des coussins spéciaux à placer sous le matelas pour obtenir une position légèrement inclinée.
- Ne couvrez pas trop votre bébé. Il a de la fièvre, inutile de faire monter sa température en lui rajoutant des couches de vêtements.
- Divisez ses repas. En général, l’enfant a du mal à s’alimenter pendant la bronchiolite et privilégiez les petites quantités.
- Faites-le boire régulièrement
- Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les sirops antitussifs ne sont pas conseillés. Il faut, au contraire, que P’tit Loup tousse afin d’expulser les sécrétions bronchiques.
- Ne surchauffez pas sa chambre. Une température de 19° est idéale.
Pour l’aider…
Le médecin prescrira du paracétamol pour lutter contre la fièvre, mais pas d’antibiotiques. La bronchiolite n’est pas une infection bactérienne, c’est un virus. 
Enfin, en cas de grande gêne respiratoire, des séances de kinésithérapie visant à aider à l’expulsion des sécrétions peuvent être prescrites. Impressionnantes, elles se révèlent efficaces.
À noter que si la bronchiolite se répète plus de trois fois en moins de deux ans, on parle d’asthme du nourrisson. Seuls 20 à 25% des bébés ayant présenté des bronchiolites à répétition seront sujet à l’asthme du grand enfant.
 
Cela avait commencé par un banal rhume. Mais aujourd’hui, P’tit Loup a de la fièvre et il présente une toux sèche. Vous suspectez la bronchiolite. Vous pourriez avoir raison. Lumière sur cette maladie pour mieux la comprendre et…la soulager !
 

Rubrique : Infos parents
Période   : février 2014

Partager
Et si on faisait des bébé ? Ou pas... Une chronique de Babybuzz.fr Et si on faisait des bébé ? Ou pas... Une chronique de Babybuzz.fr - 16/02/2014 08:15:11
Selon une étude de l’INSEESelon une étude de l’INSEE parue le 14 janvier dernier, la France (66 millions d’habitants) compte un des taux de natalité les plus bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale… Décryptage.  

Selon une étude de l’INSEE parue le 14 janvier dernier, la France (66 millions d’habitants) compte un des taux de natalité les plus bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale… Décryptage.
 
 
Fondatrice de BabyBuzz.fr http://babybuzz.fr/, un blog dédié à la grossesse pour des futures mamans au top parue le 14 janvier dernier, la France (66 millions d’habitants) compte un des taux de natalité les plus bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale… Décryptage.  
 
2013, notre taux de fécondité (hors Mayotte) recule à 1,99 enfant par femme (contre 2,03 en 2010). En cause ? La baisse du nombre de femmes en âge de procréer : l'âge de l'accouchement moyen est de 30,1 ans. Mais l’honneur est sauf : la France reste (avec l'Irlande), le pays le plus fécond d'Europe. Cocorico !
 
Selon une autre étude, datant de 2010 cette fois (enquête « Fecond » publiée le 12 février et réalisée en 2010 par l’Institut national d’études démographiques), la grande majorité des Français veulent procréer. Surtout ceux qui sont couple : seuls 3% des femmes et 5% des hommes y rechignent. Mais intéressons nous plutôt à celles et ceux qui s’y refusent… Parmi les 5 275 femmes et 3 373 hommes âgés de 15 à 49 ans interrogés par l’INED, 6,3% des hommes et 4,3% des femmes affirment ne pas désirer d’enfants. 
 
Cette étude montre un vrai clivage entre les hommes et les femmes : 
- plus les femmes sont diplômées et moins elles veulent de mouflets, 
- mais ce sont les hommes ayant fait le moins d’études qui optent pour l’infécondité volontaire
 
La guerre des sexes ? Pas forcément, on en revient plutôt aux élémentaires : papa qui veut remplir le frigo, et la working girl mal dans les pantoufles d’une maman dévouée. 
Il faut avouer que quand on y réfléchit bien, faut être motivé pour faire grandir une belle famille. Venant d’une blogueuse grossesse, enceinte d’un 3e, cette déclaration peut surprendre. Mais la maternité doit être un désir profond, une envie, et surtout un choix.
Le vrai progrès, la véritable révélation de cette étude, c’est peut-être de montrer que la fécondité reste une liberté, de pouvoir dire à nos enfants chéris qu’on les a vraiment désirés. 
 
Laissons donc de côté les 6,3% des hommes et 4,3% des femmes qui préfèrent la vie en solo... Je m’adresse désormais aux quelque 95% de Français restants : 1,99 enfant par couple, non mais oh, ça va pas non ?! Pensez à la joie des grandes familles, ces tablées de lancée de purée, le bain façon tsunami, la machine à laver qui tourne en permanence, le semi-remorque qu’il va falloir apprendre à garer pour transporter la marmaille, ces nuits sans sommeil, l’anti-poux spécial « usages fréquents »… Bref, faites des bébés : c’est que du bonheur !
 
 
Marie Verliac
Directrice de l’agence Des mots de Marie http://www.desmotsdemarie.fr/, pour des contenus éditoriaux sur mesure
Fondatrice de BabyBuzz.fr http://babybuzz.fr/, un blog dédié à la grossesse pour des futures mamans au top

Rubrique : Infos parents
Période   : février 2014

Partager


Devenez Fan de Côté Bébé


Je souhaite être alerté par EMail des nouvelles actualités



Puériculture bébé