Puériculture bébé Suivez toute l'actualité du site Côté Bébé sur le blog bébé, le blog de la rédaction de Côté Bébé !
> Mot de passe oublié !

Le Blog Bébé

Toute l'actualité du site Côté Bébé

Nouveautés, humeurs, infos pratiques, bons plans, etc. Le Blog Bébé, tenu par notre équipe rédactionnelle, c'est toute l'actualité en direct du site Côté Bébé !

Catégories du blog bébé :
Garde d'enfants
Infos parents
Puériculture

Zoom sur le RGO - Une article de Maman Mammouth ! Zoom sur le RGO - Une article de Maman Mammouth ! - 30/09/2014 11:36:18
Le RGO, reflux gastro-œsophagien, touche beaucoup de bébés. Ce sont des régurgitations et petits vomissements, des remontés du contenu de l'estomac dans l'œsophage.
Le RGO est dû à l'immaturité du muscle qui ferme l'œsophage. Sans gravité apparente, il peut toutefois se compliquer en œsophagite... mais surtout il est la cause de beaucoup de pleurs chez le bébé.

Le RGO, reflux gastro-œsophagien, touche beaucoup de bébés. Ce sont des régurgitations et petits vomissements, des remontés du contenu de l'estomac dans l'œsophage.
 
 

Rubrique : Infos parents
Période   : octobre 2014

Partager
[Billet sponsorisé] Les box personnalisables du Berceau des Anges : qualitatives et ultra pratiques ! [Billet sponsorisé] Les box personnalisables du Berceau des Anges : qualitatives et ultra pratiques ! - 23/09/2014 17:03:27

Alors que j’entamais vaillamment ma 38ème semaine de grossesse en espérant une proche délivrance, j’ai croisé sur mon chemin de future maman la jolie marque Le Berceau des Anges…  et je ne l’ai pas regretté :-)


Rubrique : Puériculture
Période   : septembre 2014

Partager
P’tit Loup sera gardé à domicile : combien cela va-t-il vous coûter ? P’tit Loup sera gardé à domicile : combien cela va-t-il vous coûter ? - 01/09/2014 09:47:58
La crèche et la halte-garderie affichent salle comble. Les assistantes maternelles sont au complet ; vous décidez alors de vous tourner vers la solution garde d’enfants à domicile pour s’occuper de P’tit Loup. Voici quelques informations à prendre en compte qui pourraient vous être utiles !
Comment déterminer le salaire ?
Pour le calculer, vous devez déjà savoir si votre employé gardera P’tit Loup de manière régulière ou irrégulière. Une fois ce point éclairci, vous appliquerez le calcul suivant :
P’tit Loup sera gardé régulièrement 
Vous aurez au préalable déterminé combien de jours par mois votre garde d’enfants à domicile interviendra. Ainsi, vous lui proposerez un salaire mensualisé sachant que la durée conventionnelle est de 40 heures par semaine pour une nounou à domicile.
Le salaire mensualisé de base est obtenu ainsi : (salaire horaire net X nombre d’heures de garde par semaine X 52 semaines) / 12. 
Cela implique que votre salarié touchera toujours la même somme, quel que soit le nombre d’heures de garde effectivement accomplies.
P ‘tit Loup sera gardé de manière occasionnelle
Dans ce cas, multipliez le nombre d’heures effectives de garde par le salaire net.
Quid des heures supplémentaires et complémentaires ?
Au-delà de 40 heures par semaine, votre salarié passera en heures supplémentaires. Pour le (ou la) rémunérer, vous devrez appliquer une majoration de 25% jusqu’à 8 heures de travail en plus et de 50% au-delà.
Les heures complémentaires, quant à elles, n’entraînent pas de majoration. Il s’agit de la différence entre les heures effectives prévues au contrat initial (par exemple 30 heures / semaine) et la durée conventionnelle de travail prévue sur 40 heures. Dans ce cas-ci, dix heures sont considérées comme complémentaires sans ouvrir droit à une majoration particulière.
Qu’est-ce que l’heure de présence responsable ?
Lors de la sieste de P’tit Loup, par exemple, votre garde d’enfants à domicile peut utiliser son temps comme il ou elle le souhaite tout en restant attentif au moindre problème ; on parle d’heure de présence responsable. Elle équivaut à 2/3 d’une heure de travail effectif.
Les aléas du salaire de base
En cas d’horaires réguliers, le salaire basique de votre employé peut toutefois changer. Il est :
- maintenu en cas de congés spéciaux familiaux comme son mariage mais aussi dans le cas où vous garderiez vous-même P’tit Loup alors que ce n’était pas prévu.
- augmenté si votre salarié fait des heures supplémentaires 
- diminué lorsque votre employé s’absente pour garder son enfant malade ou pour convenance personnelle.
Attention à la hausse du SMIC ! Celui-ci évolue tous les ans. Tenez-en compte dans vos calculs !
Il ne vous reste plus qu’à trouver votre perle rare…
 
La crèche et la halte-garderie affichent salle comble. Les assistantes maternelles sont au complet ; vous décidez alors de vous tourner vers la solution garde d’enfants à domicile pour s’occuper de P’tit Loup.
Voici quelques informations à prendre en compte qui pourraient vous être utiles !
 

Rubrique : Garde d'enfants
Période   : septembre 2014

Partager
P’tit Loup rentre à la maternelle…Déjà… P’tit Loup rentre à la maternelle…Déjà… - 15/08/2014 08:39:48
3 ans déjà qu’il est entré dans votre vie…Maintenant, il passe même à la vitesse supérieure en intégrant, à la rentrée, la classe de petite section de votre ville. Pincement au cœur pour maman, peur de l’inconnu pour P’tit Loup : et si nous travaillions là-dessus pour que tout se passe bien le jour J ?
Les conseils cotebebe.fr pour une rentrée pas trop mouvementée…
1. Préparez le terrain 
Afin que P’tit Loup ne soit pas surpris le jour J, votre mission est simple : vous devez aborder les différents aspects de l’école : les activités qu’il va y faire, les copains qu’il va trouver…Il faut qu’il comprenne que l’école, ce n’est pas un placard dans lequel vous le laissez, terrorisé. C’est au contraire un lieu lumineux pour intégrer la vie en collectivité et avancer sous le regard bienveillant de tuteurs de substitution.
Pour dédramatiser le tout, évoquez votre propre rentrée. Racontez des anecdotes à ce sujet. Vous pouvez aussi lire des livres retraçant le sujet. Bref : P’tit Loup ne doit pas débarquer le jour J dans un univers dont il n’a jamais entendu parler…
2. Familiarisez votre enfant au lieu de manière concrète
Après la théorie, place à la pratique. D’une part, si P’tit Loup a été gardé par vous-même et ne connaît pas (encore) les joies de la collectivité, pensez à le déposer quelques heures dans une halte-garderie.
Soyez présente lors des journées portes ouvertes de l’école afin que P’tit Loup investisse les lieux et visualise ce qui va être son quotidien prochainement. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, pensez à demander à visiter l’école un autre jour.
3. J-7 : des horaires réguliers !
En vue du grand jour, préparez P’tit Loup au rythme scolaire. Heures de couchers et de réveils régulières ; comptez au moins 12 heures de sommeil pour votre enfant de 3 ans.
4. Le jour J
Vous êtes déjà certainement un peu stressée : pas la peine d’en rajouter. Prévoyez de vous lever une quinzaine de minutes plus tôt pour ne pas vous mettre en retard et aborder sereinement ce jour si spécial…
Préparez un petit-déjeuner au goût de P’tit Loup, qui risque de ne rien vouloir avaler.
Si P’tit Loup a un doudou, pensez à le mettre dans son sac, accompagné de vêtements propres en cas de petits accidents.
 
 
5. L’heure de la séparation tant redoutée 
Au revoir qui s’éternise ou petite bise furtive ? À chaque parent d’agir selon son ressenti. Il convient de trouver la juste mesure. Si P’tit Loup vous retient, n’hésitez pas à lui expliquer que vous reviendrez le soir et que sa journée à lui commence maintenant…
Rassurez-vous : son chagrin ne devrait pas durer toute la journée. Il s’estompera face aux activités ludiques et s’il perdure, la maîtresse, habituée, saura comment le consoler tout en douceur et le rassurer.
 
3 ans déjà qu’il est entré dans votre vie…Maintenant, il passe même à la vitesse supérieure en intégrant, à la rentrée, la classe de petite section de votre ville. Pincement au cœur pour maman, peur de l’inconnu pour P’tit Loup : et si nous travaillions là-dessus pour que tout se passe bien le jour J ?
Les conseils cotebebe.fr pour une rentrée pas trop mouvementée…
 

Rubrique : Infos parents
Période   : août 2014

Partager
[Billet sponsorisé] Enceinte et zen cet été avec mon Tankini de grossesse Tilaure ! [Billet sponsorisé] Enceinte et zen cet été avec mon Tankini de grossesse Tilaure ! - 31/07/2014 10:52:14
Enceinte de 7 moisEnceinte de 7 mois début juillet, j’appréhendais un peu l’été… Chaleur intenable, jambes qui gonflent et masque de grossesse  faisaient partie de mes grandes craintes ! J’ai finalement  découvert que vivre sa fin de grossesse en juillet-août était plutôt agréable… à condition de respecter quelques règles élémentaires et 
 
Enceinte de 7 mois début juillet, j’appréhendais un peu l’été… Silhouette de baleine, chaleur intenable, jambes qui gonflent et masque de grossesse  faisaient partie de mes grandes craintes ! J’ai finalement  découvert que vivre sa fin de grossesse en juillet-août était plutôt agréable… à condition de respecter quelques règles élémentaires et de s’équiper correctement :-)
 
 début juillet, j’appréhendais un peu l’été… Chaleur intenable, jambes qui gonflent et masque de grossesse  faisaient partie de mes grandes craintes ! J’ai finalement  découvert que vivre sa fin de grossesse en juillet-août était plutôt agréable… à condition de respecter quelques règles élémentaires et de s’équiper correctement 
Le choix de la destination
Enceinte de 7 mois début juillet, j’appréhendais un peu l’été… Chaleur intenable, jambes qui gonflent et masque de grossesse  faisaient partie de mes grandes craintes ! J’ai finalement  découvert que vivre sa fin de grossesse en juillet-août était plutôt agréable… à condition de respecter quelques règles élémentaires et de s’équiper correctement 
Le choix de la destination

Rubrique : Infos parents
Période   : août 2014

Partager
Babysit, le plus actif des sites de garde d'enfants ! Babysit, le plus actif des sites de garde d'enfants ! - 27/07/2014 08:31:57
Découvrez babysit.frDécouvrez babysit.fr et sa recherche simple et efficace pour faire garder vos P’tits loups...Actuellement, inscription gratuite pour les parents!
 
Découvrez babysit.fr et sa recherche simple et efficace pour faire garder vos P’tits loups... Actuellement, inscription gratuite pour les parents !
 
 
Avec de nombreux inscrits dans votre région, vous trouvez rapidement une garde pour vos p’tits loups!  et sa recherche simple et efficace pour faire garder vos P’tits loups...Actuellement, inscription gratuite pour les parents!
 
Vous êtes à la recherche d’une assistante maternelle, nounou ou baby-sitter? Vous souhaitez probablement trouver une personne qui conviendra à vos besoins et à ceux de vos p’tits loups, près de chez vous. 
Le nouveau site babysit.fr vous facilite la recherche et mise en relation avec une offre de lancement idéale : c’est gratuit pour tous jusqu’à la fin de l’année.
 
La recherche est simple.
Vous faites votre recherche par filtres :
Géographique : adresse, code postale, quartier ou sur une carte de localisation.
Disponibilité : en fonction de vos besoins
Vos préférences : Expérience, âge…
 
L’inscription (inscription à babysit.fr ici)
Déposer gratuitement votre profil et votre annonce en quelques clics.
Spécifier vos besoins, disponibilités et préférences.
 
La mise en relation est rapide: Sms gratuit et email
En effet, quoi de plus rapide d’un Sms et email envoyés à la baby-sitter de votre choix! Après votre sélection et votre réaction à un profil de garde d’enfant, la personne reçoit un Sms et email de votre demande de contact.
Elle y répond ainsi facilement et rapidement et permet parfois de vous rendre disponible pour un imprévu.
 
Formulaire de contact 
Utilisez ce formulaire baby-sitting  lors de votre première rencontre avec la baby-sitter qui va garder vos enfants afin de régler les questions essentielles, échanger les informations nécessaires et ne pas oublier les derniers détails.
 
Première prise de contact 
Nous recommandons fortement aux parents de faire connaissance avec les baby-sitters à l’avance. Présenter la baby-sitter aux enfants, en premier lieu dans un lieu public avec des adultes. Ainsi, la prise de contact peut être fait en toute sécurité. Les avis et commentaires affichés sur les profils des baby-sitters vous aiguilleront sur les qualités de la personne.
Vous êtes à la recherche d’une assistante maternelle ou d’une garde d’enfant à domicile, nounou, consultez les avis des autres parents sur notre site et laisser vos commentaires. 
 
Enfin, consultez quelques conseils sur le site ou sur notre page Facebook si : 
Vous ne voulez oublier aucun détail essentiel
La baby-sitter vient pour la première fois
Vous voulez être sûre que vos enfants vont faire des activités sympa
etc..
 
Avec de nombreux inscrits dans votre région, vous trouvez rapidement une garde pour vos p’tits loups! 

Rubrique : Garde d'enfants
Période   : juillet 2014

Partager
Occuper P’tit Loup à la plage : tout est question d’âge ! Occuper P’tit Loup à la plage : tout est question d’âge ! - 21/07/2014 12:41:27
Si les plus petits se contenteront d’un rien, les plus grands seront plus exigeants. Pas question de rêver au soleil sur leurs serviettes, ils voudront de l’action ! Côté bébé fait le point sur ce qu’il est possible de faire…
Avant 9 mois, il ne serait pas très judicieux d’amener P’tit Loup à la plage. La balance « bénéfices / risques » penche encore très nettement en faveur des risques. Autant préférer une bonne balade, du mouvement près du littoral pour respirer l’air marin (avec modération).
À partir de 9 mois, évidemment à l’ombre d’un parasol, vous pourrez jouer à « cache-cache sable » avec bébé. Il adorera chercher les objets que vous aurez enterrés et ne se lassera pas de laisser filer le sable entre ses petites mains potelées. Prévoir une lingette pour nettoyer le tout avant le grand bain final une fois rentré chez vous.
À partir d’un an, le contact avec les vaguelettes est possible. Placez P’tit Loup face à la mer et empêchez les vaguelettes de lui lécher les doigts de pied. Il devrait apprécier.
Pour les plus grands, d’autres solutions :
- Le château de sable : pourquoi ne pas organiser une ville, bâtir des maisons, tracer des rues, localiser le commissariat de police…
 
- La pêche à l’épuisette : selon les régions, on peut parfois trouver de petits poissons évoluant très près du bord marin. Les enfants dès 4 ans aiment tenter de les pêcher avec leur épuisette. C’est un moyen de leur faire découvrir la nature tout en leur rappelant bien que la récolte doit être rejetée à la mer. Entre petits crabes et coquillages, une chose est certaine : P’tit Loup va découvrir pas mal de choses intéressantes…
 
- Pratiquer des activités sportives : à partir de 5 ans, P’tit Loup peut sauter, danser, faire l’acrobate (modérément tout de même) sur le sable qui est un support idéal pour ne pas se faire trop mal. 
 
- Organiser un jeu de piste : une chasse au trésor ! Qui n’en a pas rêvé ? C’est le moyen idéal pour fédérer un groupe d’enfants, par exemple les copains ou copines que P’tit Loup vient de rencontrer sur la plage. En mélangeant indices faciles et énigmes compliquées, il y en aura pour tout le monde !
Conseils bonus :
Certaines plages disposent de structures spécialement pensées pour les différentes tranches d’âge. Trampolines, balançoires, aires de jeux : des endroits très utiles pour que P’tit Loup dépense son énergie.
Quand vous allez à la mer, pensez au ballon, jouets de plage ou aux jeux de raquette qui sont un excellent moyen pour P’tit Loup de se sociabiliser en trouvant des enfants de son âge…
 
Si les plus petits se contenteront d’un rien, les plus grands seront plus exigeants. Pas question de rêver au soleil sur leurs serviettes, ils voudront de l’action ! Côté bébé fait le point sur ce qu’il est possible de faire…
 

Rubrique : Infos parents
Période   : juillet 2014

Partager
Bébé pleure... Où est le décodeur ? Maman Mammouth nous conseille ! Bébé pleure... Où est le décodeur ? Maman Mammouth nous conseille ! - 08/07/2014 07:52:02
Les pleurs d'un bébé sont souvent source de stress et d'angoisse pour nous parents, alors que pour l'enfant, c'est son seul mode de communication... Il est donc important d'y être attentif et d'y répondre. En revanche, même s'il existe des petits « trucs » pour différencier les pleurs... l'art de les comprendre est bien long à acquérir je trouve!
 
La cause première des pleurs du bébé est la faim. Jusqu'à ses 3 mois, il a besoin de manger environ toutes les 3h, parfois plus fréquemment, notamment avec un allaitement maternel... mais cela arrive au biberon aussi! Il ne faut pas laisser pleurer votre bébé sous prétexte de le « caler » ou de le « réguler »... Un bébé a besoin de manger, y compris la nuit. Il n'y a aucun danger à lui donner à manger lorsqu'il a faim... au contraire! Bébé va se calmer, repu et rassuré car ses parents auront répondu à ce besoin premier. Les pleurs de faim sont pour moi les plus faciles à reconnaître! Ils sont stridents, puissants et de plus en plus forts! Et mieux vaut ne pas attendre trop longtemps, au risque d'avoir un bébé tellement affamé et énervé qu'il refusera de téter, il faudra le calmer avant.
 
Ensuite, bébé peut pleurer car il ne se sent pas bien... il a chaud, froid, soif... Il suffit alors de glisser un doigt derrière son cou pour évaluer la température. S'il transpire, mieux vaut enlever une couche de vêtements et lui proposer à boire.
 
Il peut également pleurer car sa couche est sale. Certains bébés, dès tout petits, ne supportent pas la sensation d'humidité. Lorsque bébé pleure, c'est donc quelque chose à vérifier, on peut même commencer par ça!
 
Lorsqu'il est fatigué, qu'il n'arrive pas à dormir, qu'il est dans un environnement trop bruyant, il arrive que bébé se mette à pleurer et ait du mal à se calmer. Pour éviter la « crise » et l'énervement général, on apprend vite à repérer les signes de fatigue: baillements, yeux frottés, agitation...
 
Il y a aussi un phénomène étrange... les pleurs de 18h! Difficiles à calmer... on dit que c'est le moment où bébé se décharge des tensions de la journée... il a besoin de pleurer pour évacuer. Ce ne sont pas des moments faciles pour nous jeunes parents, déjà fatigués. Parler doucement son enfant, le bercer, chantonner pour l'apaiser peuvent être des solutions. Mais il ne faut pas hésiter à se faire aider si c'est trop pesant les premiers temps... mamie sera certainement ravie de venir pouponner!
On peut en revanche, confondre ces pleurs du soirs avec les coliques. Ce sont deux choses différentes, même si les coliques se manifestent souvent le soir également. Pour les repérer ce n'est pas évident... mais les bébés qui ont des coliques se tortillent, deviennent tout rouges, ont des petits gaz... les pédiatres considèrent qu'un bébé a des coliques lorsqu'il pleure plus de 3h d'affilée et plus de 3 jours par semaine. Les ostéopathes peuvent faire des miracles!
 
Voilà pour les raisons principales des pleurs... mais bébé pleurera aussi s'il est malade, s'il souffre et aura des pleurs hyper stridents.
Il existe aussi des bébés aux besoins intenses. Je suis l'heureuse maman épuisée de ce qu'on appelle un BABI... Ces bébés qui pleurent beaucoup sans raison particulière, qui ont un besoin quasi permanent de contact, d'être porté, qui tète beaucoup pour les allaités... les journées sont longues et difficiles, il faut être une maman à 300% alors ne surtout pas hésiter à demander de l'aide à l'entourage.
 
Pour conclure, je dirais que je crois fermement qu'il ne faut pas laisser pleurer bébé, encore moins pour qu'il s'endorme! Certes, cela fonctionne peut être mais non pas parce qu'il aura réussi à trouver seul le sommeil mais parce qu'il s'endormira résigné car personne ne vient le consoler. Votre bébé ne pleurera peut être pas les autres soirs car il ne s'en donnera pas le droit... A long terme cela pourra engendrer des soucis d'angoisses, manque de confiance en soi, d'expression de ses émotions... De plus, laisser pleurer un bébé serait néfaste pour le développement de son cerveau.
 
Je vous conseille de regarder cette brève vidéo qui en dit déjà beaucoup : http://www.youtube.com/watch?v=R-X4sKAEUkc
 
Donc, on oublie les méthodes du genre 5-10-15 qui sont selon moi d'avantage du dressage! Il faut rassurer bébé, rester près de lui, lui parler doucement, le toucher, le bercer... Lorsqu'il aura rempli son réservoir d'assurance, il trouvera de lui même le sommeil, un sommeil apaisé et serein car assuré que ses parents sont là pour lui, le comprennent et l'accompagnent... Une émotion bien plus saine et bonne pour sa confiance que le sentiment d'abandon que ressent un bébé qu'on laisse pleurer livré à lui-même, submergé par ses émotions et ses peurs.
C'est plus ou moins long d'un enfant à l'autre c'est vrai. C'est épuisant aussi et il faut sans arrêt composer avec les avis des autres qui prônent le laisser pleurer... Mais dites vous que le jeu en vaut la chandelle! Qu'un bébé rassuré, qu'on aura écouté dans ses besoins pleurera de moins en moins, et fera un enfant bien dans sa peau, qui aura confiance en vous et surtout en lui!
Pour autant la nuit il n'est pas forcément nécessaire d'accourir en 2 secondes au moindre pleur... Vous pouvez écouter un instant, parfois votre enfant va se rendormir illico ou après 2 ou 3 minutes, parfois non et il aura besoin de vous.
 
Le pleur est pendant longtemps le seul moyen d'expression d'un bébé, il ne faut pas l'oublier. Il ne pleure pas pour nous embêter mais parce que quelque chose ne va pas. Alors, écoutons nos bébés, faisons-leur confiance, et faisons-nous confiance également!

Les pleurs d'un bébé sont souvent source de stress et d'angoisse pour nous parents, alors que pour l'enfant, c'est son seul mode de communication... Il est donc important d'y être attentif et d'y répondre. En revanche, même s'il existe des petits « trucs » pour différencier les pleurs... l'art de les comprendre est bien long à acquérir je trouve !
 
 

Rubrique : Infos parents
Période   : juillet 2014

Partager
[Billet sponsorisé] J'ai testé pour vous... le pyjashort grossesse et allaitement de Tilaure ! [Billet sponsorisé] J'ai testé pour vous... le pyjashort grossesse et allaitement de Tilaure ! - 07/07/2014 10:12:48


Enceinte de 7 mois, je commençais à me sentir à l’étroit dans mes nuisettes d’avant-grossesse....et à avoir honte de trainer dans mes pyjamas un peu élampés, qui avaient fait l’affaire jusqu’ici ! Ce n’est pas parce qu’on est enceinte qu’on doit se laisse aller, n’est-ce pas ?  Il était temps pour moi de relooker sérieusement mon babybump nocturne :-)


Rubrique : Infos parents
Période   : juillet 2014

Partager
Les 10 astuces pour voyager sereinement avec bébé ! Les 10 astuces pour voyager sereinement avec bébé ! - 29/06/2014 08:33:14
Youpi,Youpi, ce sont les vacances. Vous partez avec vos deux bouts de choux de 4 ans et 18 mois. Il va falloir les occuper…Voici quelques astuces qui peuvent aider, à appliquer dans l’ordre, le désordre, peu importe tant qu’au final, vous avez le tiercé gagnant !
 
Youpi, ce sont les vacances. Vous partez avec vos deux bouts de choux de 4 ans et 18 mois. Il va falloir les occuper…Voici quelques astuces qui peuvent aider, à appliquer dans l’ordre, le désordre, peu importe tant qu’au final, vous avez le tiercé gagnant !
 
 ce sont les vacances. Vous partez avec vos deux bouts de choux de 4 ans et 18 mois. Il va falloir les occuper…Voici quelques astuces qui peuvent aider, à appliquer dans l’ordre, le désordre, peu importe tant qu’au final, vous avez le tiercé gagnant !
1. Le sommeil
Vous avez 5 heures de route à faire. Pour faire passer plus vite le temps, vous pouvez endormir vos deux p’tits loups. Et pour ce faire, misez sur un biberon de lait tiède ou les fameuses comptines. Si vous ne voulez pas chanter, mettez un CD de musiques douces.
2. Un réveil le plus tard possible
Quand les petits yeux se rouvrent, ne précipitez rien. Tant que vos enfants sont calmes et admirent la vue, ne leur parlez pas. Dès qu’ils commencent à s’agiter, donnez-leur leur sac spécial joujoux. À chacun le sien avec des jouets adaptés à son âge et surtout…amusants.
3. L’heure du biscuit
Une fois que vos enfants ont bien joué, vous pouvez leur donner une petite collation : un boudoir, un Petit Beurre…
4. Faites une pause 
Il est grand temps pour tout le monde de descendre du véhicule, s’aérer l’esprit, gambader, sauter…Pensez à bien hydrater vos bambins et laissez-les profiter de ces quelques minutes salvatrices !
5. Les histoires
De retour dans la voiture, alternez histoires lues gravées sur un CD et contes que vous raconterez vous-même. Préparez-vous à entendre la même histoire 4 fois de suite…En général, les enfants redemandent immédiatement ce qu’ils viennent d’entendre si cela leur a plu.
6. Aïe, l’impatience gagne du terrain…
À ce moment-là du trajet (surtout s’il reste encore une heure de route), vous pouvez lâcher votre joker : l’aliment magique calorique. Il prend diverses formes : bonbon, gâteau bien sucré…Bref, une petite douceur adaptée à l’âge de l’enfant, évidemment. 
7. Refaites une pause !
Il y en a besoin ! D’abord pour bien nettoyer les petits visages collants ou moustachus mais aussi pour se dégourdir les jambes !
8. Les jeux avec les voitures qui défilent 
Plutôt pour votre aîné. Amusez-vous à compter les voitures qui croisent votre chemin ; votre grand choisit une couleur d’autos, vous, une autre et c’est à celui qui en dénombre le plus dans sa couleur qui gagne…
9. Les mimes
Pour faire rire vos deux p’tits loups ! Réveillez l’imitatrice qui est en vous. Faites des bruits suspects, fous rires garantis (du coin-coin du canard à la voiture qui pétarade…)
10. Vous y êtes !
Ca y est, enfin arrivés ! Papa, maman et les enfants ont dompté la terrible épreuve de la route. Profitez-en pour faire un gros câlin à vos petits loups, voire les féliciter d’avoir été si sages.

Rubrique : Infos parents
Période   : juin 2014

Partager


Devenez Fan de Côté Bébé


Je souhaite être alerté par EMail des nouvelles actualités



Puériculture bébé