Puériculture bébé Suivez toute l'actualité du site Côté Bébé sur le blog bébé, le blog de la rédaction de Côté Bébé !
> Mot de passe oublié !

Le Blog Bébé

Toute l'actualité du site Côté Bébé

Nouveautés, humeurs, infos pratiques, bons plans, etc. Le Blog Bébé, tenu par notre équipe rédactionnelle, c'est toute l'actualité en direct du site Côté Bébé !

Catégories du blog bébé :
Garde d'enfants
Infos parents
Puériculture

Découvrez les accessoires puériculture de roseoubleu.fr [CONCOUR]... Découvrez les accessoires puériculture de roseoubleu.fr [CONCOUR]... - 07/03/2014 12:32:03
Avez-vous euAvez-vous eu l’occasion d’apprendre à nous connaître ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés et apprendre à nous connaître. Pour accéder directement au jeu, cliquez ici.
Avez-vous eu l’occasion d’apprendre à nous connaître ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés et apprendre à nous connaître. Pour accéder directement au jeu, cliquez ici.
 
Les règles du jeu sont très simples. Pour participer, Il vous suffit d’aimer les pages Facebook de cotebebe.fr et de roseoubleu.fr et de laisser un commentaire sur l’un des articles à gagner. Ensuite, nous vous demanderons votre adresse e-mail pour vous contacter en cas de victoire… et le tour est joué ! Vous participation au tirage au sort sera alors prise en compte pour gagner l’un des 3 lots suivants : 
- Lot 1 : le confortable pouf Doomoo Seat Original (découvrir)
- Lot 2 : l’éternelle veilleuse Pabobo Lumilove Barbapapa bleu (découvrir)
- Lot 3 : le magnifique cadre double réversible Baby Art (découvrir)
 
Rose ou Bleu est votre nouveau magasin en ligne spécialiste de la puériculture et du monde de bébé. Depuis le mois de Mars 2013, www.roseoubleu.fr est de plus en plus reconnu de vous autres jeunes parents. Rose ou Bleu vous propose plus de 20 000 produits de qualité à prix avantageux. Privilégiant la sécurité de bébé, votre site de vente en ligne travaille avec des marques de qualité et reconnues telles que Cybex, Römer/Britax, Chicco, Fisher Price, Mattel, Kiddy, Quinny, Mam, Geuther, Jané et bien d’autres… De plus, nous proposons de nombreuses offres exceptionnelles tout au long de l’année dont vous pouvez être informé en vous inscrivant à notre Newsletter. 
 
Bonne chance à toutes et à tous et à bientôt sur roseoubleu.fr
 
Connaissez-vous Rose ou Bleu ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés... 
 
 
Bonne chance à toutes et à tous et à bientôt sur roseoubleu.fr l’occasion d’apprendre à nous connaître ? Du 10 mars au 23 mars 2014, participez au jeu concours Rose ou Bleu en partenariat avec Côté Bébé pour peut-être gagner l’un des lots proposés et apprendre à nous connaître. Pour accéder directement au jeu, cliquez ici.
 
Les règles du jeu sont très simples. Pour participer, Il vous suffit d’aimer les pages Facebook de cotebebe.fr et de roseoubleu.fr et de laisser un commentaire sur l’un des articles à gagner. Ensuite, nous vous demanderons votre adresse e-mail pour vous contacter en cas de victoire… et le tour est joué ! Vous participation au tirage au sort sera alors prise en compte pour gagner l’un des 3 lots suivants : 
- Lot 1 : le confortable pouf Doomoo Seat Original (découvrir)
- Lot 2 : l’éternelle veilleuse Pabobo Lumilove Barbapapa bleu (découvrir)
- Lot 3 : le magnifique cadre double réversible Baby Art (découvrir)
 
Rose ou Bleu est votre nouveau magasin en ligne spécialiste de la puériculture et du monde de bébé. Depuis le mois de Mars 2013, www.roseoubleu.fr est de plus en plus reconnu de vous autres jeunes parents. Rose ou Bleu vous propose plus de 20 000 produits de qualité à prix avantageux. Privilégiant la sécurité de bébé, votre site de vente en ligne travaille avec des marques de qualité et reconnues telles que Cybex, Römer/Britax, Chicco, Fisher Price, Mattel, Kiddy, Quinny, Mam, Geuther, Jané et bien d’autres… De plus, nous proposons de nombreuses offres exceptionnelles tout au long de l’année dont vous pouvez être informé en vous inscrivant à notre Newsletter. 
 
Bonne chance à toutes et à tous et à bientôt sur roseoubleu.fr

Rubrique : Puériculture
Période   : mars 2014

Partager
Dégager du temps pour soi : pas facile avec P’tit Loup… Dégager du temps pour soi : pas facile avec P’tit Loup… - 03/03/2014 08:29:22
S’il y avait un panneau «attention maman débordée », vous pourriez l’accrocher à votre porte d’entrée sans nul doute. Car entre votre vie professionnelle, vos obligations domestiques et vos deux enfants en bas âge, impossible d’avoir une minute à vous.
Pourtant, une maman qui craque à l’intérieur ne pourra être efficace bien longtemps. Elle a besoin de paix, de renouer avec une activité qui lui plaît…Écoutez-vous Mesdames !
1. Planifiez et notez !
Avant toute chose, listez vos envies comme si vous alliez faire vos courses. À la place d’un charriot plein de denrées alimentaires, vous obtenez une liste de vos désirs les plus prononcés, ceux qui seront à réaliser de manière prioritaire.
Écrire est une chose, réserver une date dans un agenda en est une autre. Vous ne devez pas vous contenter de bâtir un château en Espagne, vous devez passer à l’étape : « je l’ai mon château en Espagne et je compte bien siéger dedans pour la journée ! ».
2. Déléguez !
Vous avez pris une journée de congé. Vous avez bien fait. Mais attention, ce malheureux petit jour auquel vous n’avez pas eu droit depuis si longtemps est pour vous. Débrouillez-vous comme vous le souhaitez mais papa, mamie ou papi seront d’astreinte ce jour-ci pour s’occuper de votre petit dernier.
Évidemment, vous culpabilisez. Mais encore 20 minutes dans ce bain aux huiles essentielles relaxantes et tout rentrera dans l’ordre.
3. Pensez à répartir les tâches…
Vous n’êtes pas Wonderwoman…Aller chercher les enfants à l’école, leur donner le bain, cuisiner, gérer les visites médicales, repasser, travailler…À ce rythme-là, le burn-out vous guette.
Vous devez comprendre que vous ne pouvez pas tout faire et  penser à une répartition plus  juste des tâches. Ainsi, au lieu d’aller chercher votre aîné à la maternelle tous les soirs lors que vous et votre mari sortez à la même heure, arrangez-vous pour que le papa se déplace à la sortie des classes. Ainsi, vous gagnerez du temps pour vous adonner à votre péché mignon : la peinture ou le scrapbooking, que vous avez du laisser tomber il y a fort longtemps…
En matière de gain de temps pour soi, la règle à retenir, c’est qu’il faut tout noter fermement et planifier les choses en profondeur. Sinon, tout reste précaire et adieu le massage dont vous rêvez depuis des semaines.
Etre maman, c’est aussi savoir lutter contre sa culpabilité : vous avez travaillé dur pour vos enfants, vous avez le droit de vous faire un cadeau sous quelque forme que ce soit !
 
S’il y avait un panneau «attention maman débordée », vous pourriez l’accrocher à votre porte d’entrée sans nul doute. Car entre votre vie professionnelle, vos obligations domestiques et vos deux enfants en bas âge, impossible d’avoir une minute à vous !
 

Rubrique : Infos parents
Période   : mars 2014

Partager
P'tit loup a la bronchiolite : symptômes et soins ! P'tit loup a la bronchiolite : symptômes et soins ! - 25/02/2014 08:49:57
P’tit Loup a une bronchiolite : symptômes et soins !
Cela avait commencé par un banal rhume. Mais aujourd’hui, P’tit Loup a de la fièvre et il présente une toux sèche. Vous suspectez la bronchiolite. Vous pourriez avoir raison. Lumière sur cette maladie pour mieux la comprendre et…la soulager !
Causes et symptômes de la bronchiolite
Avant deux ans, elle est très fréquente, surtout en hiver. Si elle reste bénigne dans la plupart des cas, elle demande une attention particulière chez les enfants de moins de trois mois et ceux qui ont une fragilité pulmonaire avérée (grands prématurés, enfants aux défenses immunitaires faibles…)
La bronchiolite est due à un virus qui se transmet par le contact : mains sales, éternuements, accessoires souillés…Un simple rhume de l’adulte peut virer à la bronchiolite chez le nourrisson. Il faut donc être particulièrement vigilent face à la toux de votre entourage.
P’tit Loup a la bronchiolite…
Diagnostic posé par le médecin, nul doute possible. Voici quelques conseils pour l’aider à mieux se sentir :
- Le sérum physiologique sera votre ami dans la lutte au petit nez bouché. Objectif : désencombrez-le !
- Surélevez la tête de P’tit Loup d’environ 30°. Il existe des coussins spéciaux à placer sous le matelas pour obtenir une position légèrement inclinée.
- Ne couvrez pas trop votre bébé. Il a de la fièvre, inutile de faire monter sa température en lui rajoutant des couches de vêtements.
- Divisez ses repas. En général, l’enfant a du mal à s’alimenter pendant la bronchiolite et privilégiez les petites quantités.
- Faites-le boire régulièrement
- Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les sirops antitussifs ne sont pas conseillés. Il faut, au contraire, que P’tit Loup tousse afin d’expulser les sécrétions bronchiques.
- Ne surchauffez pas sa chambre. Une température de 19° est idéale.
Pour l’aider…
Le médecin prescrira du paracétamol pour lutter contre la fièvre, mais pas d’antibiotiques. La bronchiolite n’est pas une infection bactérienne, c’est un virus. 
Enfin, en cas de grande gêne respiratoire, des séances de kinésithérapie visant à aider à l’expulsion des sécrétions peuvent être prescrites. Impressionnantes, elles se révèlent efficaces.
À noter que si la bronchiolite se répète plus de trois fois en moins de deux ans, on parle d’asthme du nourrisson. Seuls 20 à 25% des bébés ayant présenté des bronchiolites à répétition seront sujet à l’asthme du grand enfant.
 
Cela avait commencé par un banal rhume. Mais aujourd’hui, P’tit Loup a de la fièvre et il présente une toux sèche. Vous suspectez la bronchiolite. Vous pourriez avoir raison. Lumière sur cette maladie pour mieux la comprendre et…la soulager !
 

Rubrique : Infos parents
Période   : février 2014

Partager
Et si on faisait des bébé ? Ou pas... Une chronique de Babybuzz.fr Et si on faisait des bébé ? Ou pas... Une chronique de Babybuzz.fr - 16/02/2014 08:15:11
Selon une étude de l’INSEESelon une étude de l’INSEE parue le 14 janvier dernier, la France (66 millions d’habitants) compte un des taux de natalité les plus bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale… Décryptage.  

Selon une étude de l’INSEE parue le 14 janvier dernier, la France (66 millions d’habitants) compte un des taux de natalité les plus bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale… Décryptage.
 
 
Fondatrice de BabyBuzz.fr http://babybuzz.fr/, un blog dédié à la grossesse pour des futures mamans au top parue le 14 janvier dernier, la France (66 millions d’habitants) compte un des taux de natalité les plus bas depuis la fin de la Première Guerre mondiale… Décryptage.  
 
2013, notre taux de fécondité (hors Mayotte) recule à 1,99 enfant par femme (contre 2,03 en 2010). En cause ? La baisse du nombre de femmes en âge de procréer : l'âge de l'accouchement moyen est de 30,1 ans. Mais l’honneur est sauf : la France reste (avec l'Irlande), le pays le plus fécond d'Europe. Cocorico !
 
Selon une autre étude, datant de 2010 cette fois (enquête « Fecond » publiée le 12 février et réalisée en 2010 par l’Institut national d’études démographiques), la grande majorité des Français veulent procréer. Surtout ceux qui sont couple : seuls 3% des femmes et 5% des hommes y rechignent. Mais intéressons nous plutôt à celles et ceux qui s’y refusent… Parmi les 5 275 femmes et 3 373 hommes âgés de 15 à 49 ans interrogés par l’INED, 6,3% des hommes et 4,3% des femmes affirment ne pas désirer d’enfants. 
 
Cette étude montre un vrai clivage entre les hommes et les femmes : 
- plus les femmes sont diplômées et moins elles veulent de mouflets, 
- mais ce sont les hommes ayant fait le moins d’études qui optent pour l’infécondité volontaire
 
La guerre des sexes ? Pas forcément, on en revient plutôt aux élémentaires : papa qui veut remplir le frigo, et la working girl mal dans les pantoufles d’une maman dévouée. 
Il faut avouer que quand on y réfléchit bien, faut être motivé pour faire grandir une belle famille. Venant d’une blogueuse grossesse, enceinte d’un 3e, cette déclaration peut surprendre. Mais la maternité doit être un désir profond, une envie, et surtout un choix.
Le vrai progrès, la véritable révélation de cette étude, c’est peut-être de montrer que la fécondité reste une liberté, de pouvoir dire à nos enfants chéris qu’on les a vraiment désirés. 
 
Laissons donc de côté les 6,3% des hommes et 4,3% des femmes qui préfèrent la vie en solo... Je m’adresse désormais aux quelque 95% de Français restants : 1,99 enfant par couple, non mais oh, ça va pas non ?! Pensez à la joie des grandes familles, ces tablées de lancée de purée, le bain façon tsunami, la machine à laver qui tourne en permanence, le semi-remorque qu’il va falloir apprendre à garer pour transporter la marmaille, ces nuits sans sommeil, l’anti-poux spécial « usages fréquents »… Bref, faites des bébés : c’est que du bonheur !
 
 
Marie Verliac
Directrice de l’agence Des mots de Marie http://www.desmotsdemarie.fr/, pour des contenus éditoriaux sur mesure
Fondatrice de BabyBuzz.fr http://babybuzz.fr/, un blog dédié à la grossesse pour des futures mamans au top

Rubrique : Infos parents
Période   : février 2014

Partager
Dîtes stop aux affaires perdues avec les étiquettes et autocollants de Labelfriends [CONCOURS] Dîtes stop aux affaires perdues avec les étiquettes et autocollants de Labelfriends [CONCOURS] - 12/02/2014 08:33:17

Vous n'en pouvez plus de batailler avec vos enfants au sujet des affaires perdues ?  Dîtes stop au cauchemard des vêtements qui disparaissent en participant à notre jeu concours LABELFIRENDS sur notre page FACEBOOK 


Rubrique : Infos parents
Période   : février 2014

Partager
Bébé à la montagne Bébé à la montagne - 07/02/2014 10:10:05
L’hiver est là, et,L’hiver est là, et, comme à l’accoutumé vous vous préparez à vous rendre à la montagne pour quelques jours de vacances en famille. Découvrez nos conseils et astuces pour profiter et faire profiter votre bout de chou des bienfaits de la montagne.

L’hiver est là, et, comme à l’accoutumé vous vous préparez à vous rendre à la montagne pour quelques jours de vacances en famille. Découvrez nos conseils et astuces pour profiter et faire profiter votre bout de chou des bienfaits de la montagne.
 
 
Et surtout ne laissez jamais votre enfant dehors sans surveillance, même pour une courte durée. comme à l’accoutumé vous vous préparez à vous rendre à la montagne pour quelques jours de vacances en famille. Découvrez nos conseils et astuces pour profiter et faire profiter votre bout de chou des bienfaits de la montagne.
 
Votre valise de vacances
 
Avant de partir, assurez-vous que vous avez tout ce qu’il vous faut dans vos valises car, bien qu’il n’y ait pas de contre-indication à amener votre petit a la montagne, il est préférable d’avoir avec soi tout ce qu’il faut pour prévenir une quelconque maladie, allergie, ou « mal de montagne ». Notez également qu’il est préférable de ne pas dépasser 2000 mètres d’altitude si votre enfant n’a pas encore 12 mois. Remplissez votre valise de vêtements chauds et prenez le maximum de moufles, bonnets, gants, écharpes, bonnets et tout ce qui convient pour tenir bébé au chaud. Armez-vous également de votre trousse de pharmacie en prenant garde à avoir tout ce qu’il faut à l’intérieur (thermomètre, antiseptique, etc.). Faites le plein de crèmes solaires et crèmes hydratantes afin d’éviter que le soleil ou le vent sec n’assèche la peau de bébé.  N’oubliez pas aussi les sticks à lèvres car celles-ci ont tendance à se dessécher au froid.
 
Les bienfaits de la montagne sur votre bébé
 
Il est connu de tous que l’air à la montagne est bien plus purifié qu’en terre basse. De plus, on est plus proche du soleil et donc des bienfaits de ses rayons. Il est donc évident qu’aller à la montagne ne peut que faire du bien à votre enfant. Cependant, il est important de bien couvrir le petit et de ne pas l’exposer trop longtemps aux rayons solaires. L’air sec de la montagne n’est guère favorable au développement des microbes porteurs d’allergies ou quelconque maladies pulmonaires et donc, vous restez entièrement à l’abri sur ce plan. L’air de la montagne favorise la fabrication de globules rouges dans l’organisme du petit. A la montagne, vous gagnez non seulement en énergie mais également en vitamine D. Cependant, il est possible que, à cause de de problèmes respiratoires ou pulmonaires, que l’air de la campagne ne convienne pas à votre petit. C’est pourquoi, il est important de demander au préalable l’avis de votre pédiatre avant d’amener votre bout de chou en vacances à la montagne.
 
Activités pour votre enfant à la montagne
 
Les activités et occupations que peuvent faire vos enfants dépendent de leur âge. Si votre petit n’a pas encore 2 ans prenez garde à ne pas trop le laisser en inactivité car cela entraine un refroidissement plus rapide de son corps. Apres l’avoir bien couvert, faites lui faire des promenades à pied afin de le faire bouger et dépenser en énergie. A partir de 2 ans, vous avez la possibilité de le mettre sur une luge pour de courtes promenades en pente douce et pas très rapides. N’oubliez pas de lui mettre un casque pour sa sécurité.  S’il a 3 ans et plus, il peut déjà commencer à faire du ski. Assurez-vous de bien vérifier son équipement, et, suivant son âge de ne prendre aucun risque par rapport au parcourt choisi.
 
Quelques conseils aux parents
 
Bien que vacances riment avec insouciance, bonne humeur et allégresse, il est très important de ne pas mettre la touche vigilance de côté, surtout si vous avez des enfants à bas âge :
 
_Couvrez bien votre petit avant toute sortie hors d’un lieu chauffé
 
_ évitez de rester trop longtemps au soleil car les rayons peuvent provoquer une insolation ou bien pire,
 
_ Ne pratiquez aucune activité dangereuse ou jugée dangereuse
 
_Ne laissez pas votre enfant rester dans le froid sans bouger trop longtemps, il risque de se geler les jambes
 
_Prévoyez une trousse de première secours en cas d’accident ou de coupures
 
Et surtout ne laissez jamais votre enfant dehors sans surveillance, même pour une courte durée.

Rubrique : Infos parents
Période   : février 2014

Partager
Filles, garçons : et si tout était fait dès le début pour casser les stéréotypes ? Filles, garçons : et si tout était fait dès le début pour casser les stéréotypes ? - 03/02/2014 21:46:49
Les clivages de genre commencent dès la plus tendre enfance. Pourtant, il existe des moyens à mettre en œuvre pour ouvrir le champ à la mixité…Côté bébé puériculture fait le point sur le rapport dirigé par Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes.
« L'égalité c'est aussi une plus grande implication des pères »
En quelques mots, la Ministre a tout résumé. P’tit Loup ou p’tite Luciole comprendront mieux cette histoire de mixité sociale, si, dès le départ, ils sont confrontés à la diversité. Le congé parental est, jusqu’à présent, en grande partie pris par les mères. Les pères sont aux abonnés absents, un point que le rapport souligne et préconise de contrecarrer en incitant les hommes à prendre 6 mois de congé parental.
Côté métiers de la petite enfance, même combat ! Ils voient de très nombreuses femmes s’y engouffrer mais très peu d’hommes. Le rapport prévoit une campagne de sensibilisation pour faire évoluer les mentalités.
Les outils pédagogiques d’éducation : à revoir !
Livres et manuels d’apprentissage sont encore trop à l’image du clivage hommes – femmes. Le rapport envisage d’étudier comment remédier au problème.
Terminée l’orientation stéréotypée !
P’tite Luciole fera un baccalauréat littéraire et P’tit Loup un BEP électrotechnique, c’est dit ! Pas forcément ! Et si l’accès aux filières était le même pour tous, avec la même sensibilisation ? Une fille ingénieur et alors ? Un garçon auxiliaire de puériculture, pourquoi pas ?
Les questions liées à la contraception
Le rapport indique qu’il est primordial d’accorder le même accès aux soins et à l’information que l’on soit une fille ou un garçon. L’équilibre doit être rétabli, cette question de santé étant cruciale.
Livres, dessins animés : le clivage continue !
Dans une étude menée par Sylvie Cromer, 60% des personnages d’album illustrés ou de magazines sont masculins. Les rôles principaux sont aussi majoritairement attribués aux garçons et dans  les mangas, les filles sont largement sous-représentées avec seulement 5% d’héroïnes pour ce type de production.
Quant aux jouets…Dans les catalogues, le bleu et le rose se suivent et ne se mélangent pas. Au rayon bricolage, les garçons manient les outils et les filles demeurent aux petits soins pour leurs poupons.
À quand une mixité dans ce genre de support de communication ?

Les clivages de genre commencent dès la plus tendre enfance. Pourtant, il existe des moyens à mettre en œuvre pour ouvrir le champ à la mixité…cotebebe.fr fait le point sur le rapport dirigé par Najat Vallaud-Belkacem, Ministre des Droits des Femmes.
 

Rubrique : Infos parents
Période   : janvier 2014

Partager
Les bienfaits du maternage proximal selon Maman Mammouth Les bienfaits du maternage proximal selon Maman Mammouth - 27/01/2014 08:27:51
Pour commencer, qu'est-ce que le maternage proximal ? Ce terme regroupe plusieurs pratiques qui visent à prolonger le lien intra-utérin avec son bébé. On y retrouve l'allaitement, le peau à peau, le portage, le cododo, l'emmaillotage, l'hygiène naturelle infantile et la langue des signes.
 
Personnellement, avant de mettre au monde Petit Girafon, je n'étais pas du tout favorable à toutes ces pratiques, certainement car par ignorance, par préjugés. Mais, c'est mon bébé qui a fait de moi une maman bien différente de celle que je m'étais imaginée devenir, une maman maternante.
Le maternage a été abandonné dans nos sociétés occidentales dans les années 70, au nom de la libération de la femme, mais elles reviennent faire leur trou au 21e siècle!
Cependant, elles restent relativement souvent décriées... bien qu'elles soient pratiquées dans les deux tiers du monde sans que personne ne s'en offusque.
 
L'allaitement maternel est la meilleure façon de nourrir son enfant. Jusqu'à l'arrivée des laits infantiles, à la fin du 19e siècle, il était pratiqué par toutes mères, ou laissé à des nourrices.
Les laits infantiles ont été créés dans le but, au départ, d'éviter la dénutrition de certains nourrissons face au manque de lait des mères. C'est par la suite devenue une réelle alternative à l'allaitement, laissant le choix à la mère de disposer de son corps.
Mais l'industrie du lait infantile ayant une influence non négligeable, nourrir son enfant au lait en poudre est devenu la solution pour la majorité des mères.
Cependant, depuis quelques années, petit à petit, l'allaitement revient sur le devant de la scène et retrouve ses lettres de noblesse. Beaucoup de maternités proposent la tétée d'accueil même aux mères souhaitant nourrir leur bébé au biberon. Le chemin est encore long avant que les nombreux clichés concernant l'allaitement tombent, et que l'allaitement prolongé cesse d'être humilié et insulté en permanence par les médias et les réseaux sociaux. Il ne faut pas oublier que l'OMS recommande l'allaitement exclusif jusqu'aux 6 mois du nourrisson, mais qu'elle recommande également l'allaitement minimum jusqu'aux 2 ans de l'enfant. Dans de nombreux pays et cultures, l'allaitement très long est pratiqué sans que cela ne soulève les foules, mais cela reste mal perçu et mal accepté dans nos sociétés occidentales.
Tout comme le cododo, qui est dans la majorité des cas lié à l'allaitement. En effet, cette pratique facilite l'allaitement et favorise le sommeil de la maman. Plusieurs options existent, le partage du lit parental qui devient un lit familial ou alors un lit side-car, ou encore un petit berceau près du lit parental (alors appelé co-sleeping). Dans chacun de ces cas, le sommeil partagé comporte de nombreux avantages, il procure au nouveau-né un sentiment de sécurité, qui lui permettra d'apprivoiser son sommeil et de dormir de manière autonome quand il sera prêt. Cela préserve le sommeil des mamans, car le bébé ne se réveille souvent que par micro-réveils, trouve le sein et toute le monde se rendort. Le cododo est souvent jugé dangereux, alors que pratiqué correctement il préviendrait la mort subite du nourrisson. Les nouveau-nés connaissent des genres de micro apnées pendant leur sommeil. Un bébé né à terme, a en général le réflexe inné de recommencer à respirer, ce qui n'est pas toujours le cas avec des bébés nés prématurément. Dans chacun des deux cas, le sommeil partagé permettrait à l'enfant en sentant la respiration de sa mère, de stimuler ce réflexe. Mais, ce qui influencerait d'avantage la prévention de la MSN, c'est que la mère est attentive à chaque mouvement de son enfant, qu'elle le sent respirer et s'alerterait en cas d'anomalie. Le cododo est pratique, et peut faciliter la vie de jeunes parents, le tout est de le pratiquer en sécurité!
 
Pour finir, les pratiques du maternage ont pour but de rendre l'arrivée du nouveau-né dans ce monde étranger plus douce, de maintenir le lien avec la mère pour lui permettre d'apprivoiser en douceur ce nouvel environnement et ainsi pallier les angoisses. Le portage est une façon de rassurer l'enfant, tout comme le peau à peau. Et cela peut être pratiqué par le papa, qui peut ainsi trouver sa place dans ce nouveau « couple » à trois. Le portage aide également beaucoup à réduire les coliques et les pleurs du nourrisson jusqu'à ses 3 ou 4 mois. Et un bon portage, c'est un bon matériel : écharpe ou porte-bébé physiologiques sont les plus adaptés, ils permettent au porteur de ne pas avoir mal au dos et de vaquer à ses occupations les deux mains libres, pendant que souvent bébé dort sereinement. L'emmaillotage est une autre manière de sécuriser son bébé, pour la nuit, en réduisant son « espace », en le repliant sur lui même. Tous les bébés n'aiment pas cela, mais c'est une solution qui peut rendre service lorsque les débuts du sommeils sont compliqués. 
 
Je trouve cela vraiment dommage que le maternage proximal soit si mal vu dans nos sociétés, car ce sont des moyens de rendre l'arrivée de bébé plus douce et souvent moins compliquée. De part mon expérience, cela m'a permis de me détacher des conseilleurs et des moules pré-établis, et de me faire confiance en tant que maman, tout comme d'avoir confiance en toutes les capacités de mon fils. Il est vrai que c'est parfois épuisant, mais chaque jour me donne raison lorsque je vois les progrès de mon bébé, quand il passe un cap... ce bébé de bientôt 10 mois, toujours allaité et cododoté... ce bébé qui voulait toujours être porté et qui ne veut maintenant qu'explorer le monde et marchera bientôt, qui est très sociable et partirait presque avec les inconnus!
 
Je n'ai qu'un conseil à donner, écoutez-vous et faites-vous confiance. Vous ne donnerez pas de « mauvaises » habitudes à votre bébé en l'accompagnant dans sa venue au monde.

Pour commencer, qu'est-ce que le maternage proximal ? Ce terme regroupe plusieurs pratiques qui visent à prolonger le lien intra-utérin avec son bébé.
 

Rubrique : Infos parents
Période   : janvier 2014

Partager
Annoncer sa grossesse de façon originale Annoncer sa grossesse de façon originale - 20/01/2014 19:43:01
C’est un moment magique, autant qu’il soit spécial, non ? Voici quelques idées inattendues pour annoncer l’arrivée de P’tit Loup !

Rubrique : Infos parents
Période   : janvier 2014

Partager
2013, l’année de tous les « selfies »: best of par Babybuzz.fr 2013, l’année de tous les « selfies »: best of par Babybuzz.fr - 12/01/2014 21:06:31

Véritable ras de marée sur le web, le « selfie » est un autoportrait réalisé à l’aide d’un appareil photo ou d’un smartphone. Certains hurlent à la pulsion narcissisme, d’autres dénoncent un simple effet de mode adulescent…
Le « selfie » n’en est pas moins devenu incontournable. La preuve en images.  

Rubrique : Infos parents
Période   : janvier 2014Véritable ras de marée sur le web, le « selfie » est un autoportrait réalisé à l’aide d’

Partager
CUPCAKEBABIES

Devenez Fan de Côté Bébé


Je souhaite être alerté par EMail des nouvelles actualités



Puériculture bébé