Puériculture bébé Suivez toute l'actualité du site Côté Bébé sur le blog bébé, le blog de la rédaction de Côté Bébé !
> Mot de passe oublié !

Le Blog Bébé

Toute l'actualité du site Côté Bébé

Nouveautés, humeurs, infos pratiques, bons plans, etc. Le Blog Bébé, tenu par notre équipe rédactionnelle, c'est toute l'actualité en direct du site Côté Bébé !

Catégories du blog bébé :
Garde d'enfants
Infos parents
Puériculture

J'a testé pour vous... MumAround ! J'a testé pour vous... MumAround ! - 12/11/2014 09:47:12


La sage-femme me l’avait bien dit lors de mes cours de préparation à l’accouchement : le meilleur moyen de ne pas déprimer et de surmonter son Baby blues, c’est de rencontrer d’autres mamans pour échanger et réaliser qu’on a quasiment toutes les mêmes problèmes au même moment entre les suites de couches difficiles, la course à la garde d’enfants, les nuits hachées qui s’accumulent et la reprise du boulot bien trop rapide…


Rubrique : Infos parents
Période   : novembre 2014

Partager
Le baby blues…comment le reconnaître ? Le baby blues…comment le reconnaître ? - 03/11/2014 10:17:56
Son nom sonne presque poétique. Pourtant, derrière ces deux mots se cache un état fréquemment rencontré par les jeunes mamans : des larmes aux sautes d’humeur, le baby blues frappe fort et inquiète…
Qu’est-ce que le baby blues ?
Déjà, ce n’est pas une maladie, mais une réaction post-accouchement assez fréquente intervenant généralement entre 3 et 9 jours après la naissance de P’tit Loup. En cause, votre taux de progestérone réduit à peau de chagrin après l’expulsion du placenta, entraînant une véritable révolution de votre horloge biologique.
Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 50 à 80% des femmes connaissent une baisse de moral après l’accouchement, un état qui, fort heureusement sera temporaire sauf pour 10% d’entre elles qui développeront une vraie dépression post-partum.
Quant aux hommes, on parle de 4% de victimes du baby-blues mais il y en aurait beaucoup plus, en réalité…
Adieu nuits calmes, bonjour insomnies…
Parmi les effets indésirables de cette chute d’hormones, on retrouve la difficulté à s’endormir et ce pour deux raisons ; en premier lieu, le manque de progestérone déstabilise tout votre système interne brouillant votre sommeil. Mais ce n’est pas tout ! Votre statut de jeune maman  vous fait endosser de nouvelles responsabilités qui incluent de vous lever la nuit pour nourrir P’tit Loup. Dans ce contexte, nul doute que votre sommeil est totalement perturbé surtout si vous avez en plus tendance à surveiller votre nouveau-né pendant qu’il dort.
Les sautes d’humeur, parlons-en !
Mesdames (et messieurs aussi d’ailleurs car ils peuvent être touchés par le baby blues), le baby blues inclut sautes d’humeur, pleurs intempestifs (même suite à un compliment) mais aussi perte d’appétit et difficultés de concentration. Il est normal que vous, jeunes parents, vous sentiez dépassés, perdus dans votre rôle, à la limite de la crise d’angoisse.
Ce qui l’est moins, c’est que cet état perdure. Au-delà de 15 jours, il faudra malheureusement requalifier le terme de baby blues en celui de déprime, voire pire dépression. Des mesures drastiques s’imposent alors : ne laissez pas votre baby blues gagner du terrain !
Mais alors, comment en sortir ?
Pour retrouver un ciel serein face à un nourrisson agité et à votre laisser-aller général, une solution radicale : en parler ! Tout le monde peut vous aider : le personnel médical, en première ligne, mais aussi votre conjoint, votre famille, vos amis. C’est en évoquant vos problèmes que vous pourrez les dompter puis les faire doucement taire. Au fur et à mesure que vous gommerez des choses sur la liste « baby blues », votre moral remontera car oui, vous pouvez le faire !
Vous avez le plus beau bébé du monde, certes, un peu agité (surtout la nuit) mais votre potentiel de mère est infini. Prenez du temps pour vous pour être mieux dans votre peau !

Son nom sonne presque poétique. Pourtant, derrière ces deux mots se cache un état fréquemment rencontré par les jeunes mamans : des larmes aux sautes d’humeur, le baby blues frappe fort et inquiète
 

Rubrique : Infos parents
Période   : novembre 2014

Partager
L’ostéopathie pour bébé : un réel besoin ? L’ostéopathie pour bébé : un réel besoin ? - 23/10/2014 10:39:49
P’tit Loup râle. Il vousP’tit Loup râle. Il vous semble agité, nerveux. Quelque chose ne va pas. Et si c’était des coliques ? Un torticolis ? La médecine traditionnelle n’a rien pu faire mais avez-vous pensé à l’ostéopathie ?
 
P’tit Loup râle. Il vous semble agité, nerveux. Quelque chose ne va pas. Et si c’était des coliques ? Un torticolis ? La médecine traditionnelle n’a rien pu faire mais avez-vous pensé à l’ostéopathie ?
 
Une alternative douce !P’tit Loup râle. Il vous semble agité, nerveux. Quelque chose ne va pas. Et si c’était des coliques ? Un torticolis ? La médecine traditionnelle n’a rien pu faire mais avez-vous pensé à l’ostéopathie ?
Une alternative douce !
P’tit Loup râle. Il vous semble agité, nerveux. Quelque chose ne va pas. Et si c’était des coliques ? Un torticolis ? La médecine traditionnelle n’a rien pu faire mais avez-vous pensé à l’ostéopathie ?
Une alternative douce !
N’ayez pas peur de consulter. L’ostéopathe agit avec douceur et tact. En aucun cas il ne fera souffrir P’tit Loup ! semble agité, nerveux. Quelque chose ne va pas. Et si c’était des coliques ? Un torticolis ? La médecine traditionnelle n’a rien pu faire mais avez-vous pensé à l’ostéopathie ?
Une alternative douce !
Lors de la grossesse mais aussi pendant l’accouchement, il arrive que bébé soit mal positionné ou extrait avec un forceps. Et là, c’est le drame…Sa vie commence avec des douleurs aux cervicales, sources de mal-être et de pleurs. Il est possible d’intervenir, en douceur évidemment, pour rétablir l’équilibre et soulager son petit cou.
C’est précisément le rôle de l’ostéopathie. Concernant ce cas de figure du torticolis dès la naissance, vous pouvez consulter un ostéopathe immédiatement. Il n’y a pas de contre-indication d’âge. Vérifiez seulement avant de prendre votre rendez-vous que la médecine traditionnelle est impuissante face à ce torticolis.
Rassurez-vous ! Si un ostéopathe peut être amené à faire « craquer » un adulte pour tout remettre en place, il n’en est pas question pour P’tit Loup ! Il s’agit de pratiquer de douces mobilisations indolores mais efficaces.
L’ostéopathie pour bébé : d’autres champs d’action ?
Absolument ! En plus d’aider à soulager les petits rachis cervicaux malmenés par un accouchement difficile, l’ostéopathie a bien d’autres vertus !
Saviez-vous qu’elle peut se révéler efficace face aux coliques de P’tit Loup ? Ces désagréments intestinaux sont très fréquents chez les bébés et pouvoir bénéficier d’une alternative douce pour calmer la douleur abdominale s’avère une solution à privilégier.
Quand consulter ?
Si vous remarquez un de ces signes sur P’tit Loup, un petit tour chez l’ostéopathe peut s’avérer nécessaire :
- Bébé met un de ses bras en arrière de manière continue
- Il tourne toujours sa tête du même côté
- Il s’agite après la tétée, ne semble pas apaisé
- Il a du mal à tenir sa tête
- Il se tend quand vous le prenez dans vos bras ou bien il se cambre
- Il tête de manière très lente systématiquement
- Il pleure sans arrêt
- Il vous semble crispé, ses mains sont raides 
- Il enchaîne rhumes, bronchiolites, rhino-pharyngites…
N’ayez pas peur de consulter. L’ostéopathe agit avec douceur et tact. En aucun cas il ne fera souffrir P’tit Loup !

Rubrique : Infos parents
Période   : octobre 2014

Partager
3 idées d'ateliers de fabrication de bijoux pour bébés ! 3 idées d'ateliers de fabrication de bijoux pour bébés ! - 22/10/2014 17:17:53
Fabriquer de ses mains de jolies choses pour son bébé est un des plaisirs de la maternité. Le meilleur moment pour cela c'est encore lorsqu'on est enceinte car il faut bien l'avouer, quand bébé arrive, on n'a plus tout à fait l'esprit ni les mains libres...
 
Fabriquer des bijoux pour son bébé est ce qu'il y a de plus facile et ne demande aucune technique particulière et que peu de matériel. Garçon ou fille, chacun peut avoir son petit bijou à lui... Un bijou joli, personnalisé et tout à la fois utile pour les bébés à qui une tétine sera l'indispensable compagnon c'est bien sûr l'attache tétine en perles.
 
Il suffit de dénicher dans une boutique de perles : une pince attache-tétine (déjà décorée ou bien en bois brut), un fil nylon un peu épais 0.50 mm par exemple, des perles en bois, des perles Lettres. Après avoir formé une grande boucle retenue par un nœud, il suffit d'enfiler sur les 2 fils réunis les perles joliment réunies. Faire ensuite un double nœud autour du crochet de l'attache-tétine, repasser les fils dans une ou deux perles et faire à nouveau un double nœud.
 
Pour la sécurité de bébé, il faut que les perles ne puissent jamais se détacher même si l'attache-tétine est placée sur le pyjama ou la veste de bébé toujours sous la surveillance étroite de l'adulte.
 
Les perles en bois, idéalement en bois brut ou peinture garantie sans danger pour les enfants (norme française EN 71-3), sont préférées à toute autre au cas où bébé se retrouverait à suçoter les perles...
 
Un autre bijou que l'on peut faire soi-même pour son bébé est le célèbre bracelet en perles d'ambre naturel aux vertus calmantes contre les douleurs dentaires. Par sécurité, un nœud peut être fait entre chaque perle.
 
Pour éviter le contact de la peau de bébé avec des matières métalliques, le fermoir est choisi également en ambre et de type fermoir à visser. Le faire soi-même permet d'adapter la longueur du bracelet exactement au poignet de son enfant.
 
Pour ne pas que bébé ne perde son bracelet, mais qu'il le porte le plus souvent possible pour bénéficier de ses bienfaits, l'astuce consiste à le passer à sa cheville lorsqu'il dort, la petite chaussette (ne serrant pas) placée sur le bracelet.
 
Une troisième idée de bracelet pour bébé à fabriquer très simplement : un bracelet Liberty, comme celui de sa maman, ou presque ! Dans un cordon ou un ruban de biais Liberty aux jolis imprimés, glisser une perle poussoir (de préférence en argent pour éviter tout risque d'allergie de contact) qui sera le centre du bracelet.
 
Nouer simplement le ruban à la bonne taille du poignet de bébé : voilà un bébé chic prêt à sortir avec sa maman !
 
D'autres idées à découvrir dans la boutique Bijoux et Perles, boutique de création fait main sur les-creatifs.com

Fabriquer de ses mains de jolies choses pour son bébé est un des plaisirs de la maternité. Le meilleur moment pour cela c'est encore lorsqu'on est enceinte car il faut bien l'avouer, quand bébé arrive, on n'a plus tout à fait l'esprit ni les mains libres :-)
 
 
 

Rubrique : Infos parents
Période   : octobre 2014

Partager
P'tit loup sera bébé nageur ? Ou pas ! P'tit loup sera bébé nageur ? Ou pas ! - 16/10/2014 11:11:59

C’est décidé : vous allez inscrire P’tit Loup aux séances aquatiques dédiées aux bébés. Mais vous vous interrogez quant aux bienfaits d’une telle activité tout en vous demandant quels inconvénients  vous pourriez rencontrer…

Cotebebe.fr fait le point sur vos questions !


Rubrique : Infos parents
Période   : octobre 2014

Partager
[billet sponsorisé] Le bioliniment de Tidoo, idéal pour les fesses de bébé ! [billet sponsorisé] Le bioliniment de Tidoo, idéal pour les fesses de bébé ! - 01/10/2014 08:47:07

J’ai accouché le 6 septembre 2014 de mon premier enfant… 


Rubrique : Infos parents
Période   : octobre 2014

Partager
Zoom sur le RGO - Une article de Maman Mammouth ! Zoom sur le RGO - Une article de Maman Mammouth ! - 30/09/2014 11:36:18
Le RGO, reflux gastro-œsophagien, touche beaucoup de bébés. Ce sont des régurgitations et petits vomissements, des remontés du contenu de l'estomac dans l'œsophage.
Le RGO est dû à l'immaturité du muscle qui ferme l'œsophage. Sans gravité apparente, il peut toutefois se compliquer en œsophagite... mais surtout il est la cause de beaucoup de pleurs chez le bébé.

Le RGO, reflux gastro-œsophagien, touche beaucoup de bébés. Ce sont des régurgitations et petits vomissements, des remontés du contenu de l'estomac dans l'œsophage.
 
 

Rubrique : Infos parents
Période   : octobre 2014

Partager
[Billet sponsorisé] Les box personnalisables du Berceau des Anges : qualitatives et ultra pratiques ! [Billet sponsorisé] Les box personnalisables du Berceau des Anges : qualitatives et ultra pratiques ! - 23/09/2014 17:03:27

Alors que j’entamais vaillamment ma 38ème semaine de grossesse en espérant une proche délivrance, j’ai croisé sur mon chemin de future maman la jolie marque Le Berceau des Anges…  et je ne l’ai pas regretté :-)


Rubrique : Puériculture
Période   : septembre 2014

Partager
P’tit Loup sera gardé à domicile : combien cela va-t-il vous coûter ? P’tit Loup sera gardé à domicile : combien cela va-t-il vous coûter ? - 01/09/2014 09:47:58
La crèche et la halte-garderie affichent salle comble. Les assistantes maternelles sont au complet ; vous décidez alors de vous tourner vers la solution garde d’enfants à domicile pour s’occuper de P’tit Loup. Voici quelques informations à prendre en compte qui pourraient vous être utiles !
Comment déterminer le salaire ?
Pour le calculer, vous devez déjà savoir si votre employé gardera P’tit Loup de manière régulière ou irrégulière. Une fois ce point éclairci, vous appliquerez le calcul suivant :
P’tit Loup sera gardé régulièrement 
Vous aurez au préalable déterminé combien de jours par mois votre garde d’enfants à domicile interviendra. Ainsi, vous lui proposerez un salaire mensualisé sachant que la durée conventionnelle est de 40 heures par semaine pour une nounou à domicile.
Le salaire mensualisé de base est obtenu ainsi : (salaire horaire net X nombre d’heures de garde par semaine X 52 semaines) / 12. 
Cela implique que votre salarié touchera toujours la même somme, quel que soit le nombre d’heures de garde effectivement accomplies.
P ‘tit Loup sera gardé de manière occasionnelle
Dans ce cas, multipliez le nombre d’heures effectives de garde par le salaire net.
Quid des heures supplémentaires et complémentaires ?
Au-delà de 40 heures par semaine, votre salarié passera en heures supplémentaires. Pour le (ou la) rémunérer, vous devrez appliquer une majoration de 25% jusqu’à 8 heures de travail en plus et de 50% au-delà.
Les heures complémentaires, quant à elles, n’entraînent pas de majoration. Il s’agit de la différence entre les heures effectives prévues au contrat initial (par exemple 30 heures / semaine) et la durée conventionnelle de travail prévue sur 40 heures. Dans ce cas-ci, dix heures sont considérées comme complémentaires sans ouvrir droit à une majoration particulière.
Qu’est-ce que l’heure de présence responsable ?
Lors de la sieste de P’tit Loup, par exemple, votre garde d’enfants à domicile peut utiliser son temps comme il ou elle le souhaite tout en restant attentif au moindre problème ; on parle d’heure de présence responsable. Elle équivaut à 2/3 d’une heure de travail effectif.
Les aléas du salaire de base
En cas d’horaires réguliers, le salaire basique de votre employé peut toutefois changer. Il est :
- maintenu en cas de congés spéciaux familiaux comme son mariage mais aussi dans le cas où vous garderiez vous-même P’tit Loup alors que ce n’était pas prévu.
- augmenté si votre salarié fait des heures supplémentaires 
- diminué lorsque votre employé s’absente pour garder son enfant malade ou pour convenance personnelle.
Attention à la hausse du SMIC ! Celui-ci évolue tous les ans. Tenez-en compte dans vos calculs !
Il ne vous reste plus qu’à trouver votre perle rare…
 
La crèche et la halte-garderie affichent salle comble. Les assistantes maternelles sont au complet ; vous décidez alors de vous tourner vers la solution garde d’enfants à domicile pour s’occuper de P’tit Loup.
Voici quelques informations à prendre en compte qui pourraient vous être utiles !
 

Rubrique : Garde d'enfants
Période   : septembre 2014

Partager
P’tit Loup rentre à la maternelle…Déjà… P’tit Loup rentre à la maternelle…Déjà… - 15/08/2014 08:39:48
3 ans déjà qu’il est entré dans votre vie…Maintenant, il passe même à la vitesse supérieure en intégrant, à la rentrée, la classe de petite section de votre ville. Pincement au cœur pour maman, peur de l’inconnu pour P’tit Loup : et si nous travaillions là-dessus pour que tout se passe bien le jour J ?
Les conseils cotebebe.fr pour une rentrée pas trop mouvementée…
1. Préparez le terrain 
Afin que P’tit Loup ne soit pas surpris le jour J, votre mission est simple : vous devez aborder les différents aspects de l’école : les activités qu’il va y faire, les copains qu’il va trouver…Il faut qu’il comprenne que l’école, ce n’est pas un placard dans lequel vous le laissez, terrorisé. C’est au contraire un lieu lumineux pour intégrer la vie en collectivité et avancer sous le regard bienveillant de tuteurs de substitution.
Pour dédramatiser le tout, évoquez votre propre rentrée. Racontez des anecdotes à ce sujet. Vous pouvez aussi lire des livres retraçant le sujet. Bref : P’tit Loup ne doit pas débarquer le jour J dans un univers dont il n’a jamais entendu parler…
2. Familiarisez votre enfant au lieu de manière concrète
Après la théorie, place à la pratique. D’une part, si P’tit Loup a été gardé par vous-même et ne connaît pas (encore) les joies de la collectivité, pensez à le déposer quelques heures dans une halte-garderie.
Soyez présente lors des journées portes ouvertes de l’école afin que P’tit Loup investisse les lieux et visualise ce qui va être son quotidien prochainement. Si vous ne pouvez pas vous y rendre, pensez à demander à visiter l’école un autre jour.
3. J-7 : des horaires réguliers !
En vue du grand jour, préparez P’tit Loup au rythme scolaire. Heures de couchers et de réveils régulières ; comptez au moins 12 heures de sommeil pour votre enfant de 3 ans.
4. Le jour J
Vous êtes déjà certainement un peu stressée : pas la peine d’en rajouter. Prévoyez de vous lever une quinzaine de minutes plus tôt pour ne pas vous mettre en retard et aborder sereinement ce jour si spécial…
Préparez un petit-déjeuner au goût de P’tit Loup, qui risque de ne rien vouloir avaler.
Si P’tit Loup a un doudou, pensez à le mettre dans son sac, accompagné de vêtements propres en cas de petits accidents.
 
 
5. L’heure de la séparation tant redoutée 
Au revoir qui s’éternise ou petite bise furtive ? À chaque parent d’agir selon son ressenti. Il convient de trouver la juste mesure. Si P’tit Loup vous retient, n’hésitez pas à lui expliquer que vous reviendrez le soir et que sa journée à lui commence maintenant…
Rassurez-vous : son chagrin ne devrait pas durer toute la journée. Il s’estompera face aux activités ludiques et s’il perdure, la maîtresse, habituée, saura comment le consoler tout en douceur et le rassurer.
 
3 ans déjà qu’il est entré dans votre vie…Maintenant, il passe même à la vitesse supérieure en intégrant, à la rentrée, la classe de petite section de votre ville. Pincement au cœur pour maman, peur de l’inconnu pour P’tit Loup : et si nous travaillions là-dessus pour que tout se passe bien le jour J ?
Les conseils cotebebe.fr pour une rentrée pas trop mouvementée…
 

Rubrique : Infos parents
Période   : août 2014

Partager
CUPCAKEBABIES

Devenez Fan de Côté Bébé


Je souhaite être alerté par EMail des nouvelles actualités



Puériculture bébé